L'Ariège, laboratoire de l'économie sociale et solidaire

 |   |  917  mots
Couserans Construction est la première Scop du département
Couserans Construction est la première Scop du département (Crédits : DR)
Départemental rural au pied des Pyrénées, l'Ariège est également l'un des territoires où l'économie sociale et solidaire (ESS) se développe le plus au sein de la région Midi-Pyrénées. L'ESS représente jusqu'à la moitié de l'emploi privé au nord et à l'ouest du département. Une association, baptisée Les États Génér'eux, veut aller plus loin en inscrivant l'ESS dans les programmes scolaires et en sensibilisant les élus locaux.

C'est le leader du BTP en Ariège et la première Scop du département. Couserans Construction est l'une des figures de l'économie sociale et solidaire ariégeoise. En 1995, après la faillite de la société Thomas et Danizan, implantée à Saint-Girons, une partie des salariés reprend l'entreprise sous forme de coopérative. Malgré la profonde crise qui touche le secteur du BTP, Couserans Construction a maintenu ses 65 salariés et a enregistré un chiffre d'affaires de 7 millions d'euros en 2014. Un beau succès dans cette province gasconne au nord-ouest de l'Ariège, où peu de PME arrivent à résister.

Jusqu'à la moitié de l'emploi privé

À l'image de Couserans Construction, l'économie sociale et solidaire (ESS) est loin d'être une part négligeable de l'activité économique. En novembre dernier, la Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire (Cress) a dressé un panorama de cette forme d'économie en Midi-Pyrénées. La Haute-Garonne, avec la métropole toulousaine, est le 7e département de France en ce qui concerne le nombre d'établissements.

Cependant, c'est dans les autres départements de la région que l'ESS pèse le plus dans l'économie locale. L'Ariège se classe ainsi au 6e rang...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :