Le ministère de l'Économie finance deux nouveaux projets importants en Midi-Pyrénées

 |   |  542  mots
Le site Fibre excellence de Saint-Gaudens dédié à la biomasse recevra une aide du FUI.
Le site Fibre excellence de Saint-Gaudens dédié à la biomasse recevra une aide du FUI. (Crédits : DR)
Le ministère de l'Économie va financer deux projets de recherche en Midi-Pyrénées : une unité mobile de télémédecine et un projet de biomasse à destination des industriels de la chimie. Ces deux projets sont labellisés respectivement par les pôles de compétitivité Cancer Bio Santé et Agri Sud-Ouest Innovation.

L'État va financer deux nouveaux projets de recherche en Midi-Pyrénées. Les projets TIMM 19 et Bio 3 ont été sélectionnés dans le cadre du 19e appel à projets du Fonds unique interministériel (FUI). Ils recevront des aides de l'État, du fonds européen et enfin de la région Midi-Pyrénées. "Le montant des financements accordés par la Région n'a pas encore été voté en commission permanente. Toutefois, Martin Malvy souhaite proposer prochainement au vote des élus une enveloppe d'un peu plus d'un million d'euros pour les deux projets", précise-t-on du côté de la Région.

Télémédecine et biomasse

Le premier projet, baptisé TIMM 19 (labellisé par le pôle de compétitivité Cancer Bio Santé), est la première unité mobile de téléimagerie et télémédecine, reliée en temps réel à un centre médical expert. Elle vise à mettre en réseau (via une plateforme de télémédecine) plusieurs appareils innovants d'imagerie médicale, pour assurer des services de téléconsultation en direct mais aussi des services de téléimagerie, téléexpertise, télésanté. Un des objectifs premiers de cette technologie est de lutter contre la désertification médicale.

Le deuxième projet, intitulé Bio 3 permettra quant à lui de produire, à partir de la biomasse bois, des composés à destination des industries de l'alimentaire et de la chimie. Ce projet est réalisé sur le site de Fibre Excellence Saint-Gaudens qui produit de la pâte à papier à base de bois.

"Aujourd'hui, seule la cellulose est commercialisée sous forme de pâte à papier, les autres constituants étant brûlés. Ces deux voies de valorisation ne sont pas suffisantes pour pérenniser la situation économique des usines : la démarche nouvelle initiée par Fibre Excellence repose sur le développement d'un modèle économique dont la création de valeur passera par une meilleure valorisation des constituants actuellement brûlés", précise l'entreprise sur son site internet.

Un projet innovant qui pourrait créer des emplois, à terme, sur le site de Saint-Gaudens.

En savoir plus : les pôles Cancer Bio Santé et Agri Sud-Ouest Innovation

Fondé en 2007, Agri Sud-Ouest Innovation est l'un des trois pôles de compétitivité de la région Midi-Pyrénées. Depuis sa création, plus de 331 projets de recherche ont été labellisés sur les 8 filières que privilégie la structure : le maïs, le tournesol, le soja dans le cadre d'une nouvelle filière protéines française, la vigne, les fraises, les pommes, les ovins laitiers et le foie gras de canard. En 2015, trois axes de développement sont privilégiés pour le pôle : l'agroraffinerie, le machinisme agricole et l'optimisation des intrants. Le pôle a reçu 114 millions d'euros de subventions publiques depuis sa création.
Lancé il y a 10 ans, le pôle Cancer Bio Santé comptabilisait 163 projets labellisés fin 2014. Historiquement dédié au cancer, le pôle de compétitivité étend aujourd'hui son périmètre d'action à la problématique du vieillissement. Le pôle de compétitivité a reçu plus de 95 millions d'euros de subventions publiques depuis sa création.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :