Voiture autonome : "Nous allons étudier le poids économique de la filière en Occitanie"

 |   |  1114  mots
Thierry Cammal est à la présidence d'une mission sur la filière des voitures autonomes et connectées en Occitanie.
Thierry Cammal est à la présidence d'une mission sur la filière des voitures autonomes et connectées en Occitanie. (Crédits : Renault / EsayMile)
La filière régionale du véhicule autonome et connecté est en phase de structuration. Le directeur général de Renault Software Labs, Thierry Cammal, a été nommé à la tête d'un comité qui a pour mission de la structurer. Celui-ci rassemble quatorze membres, dont Continental, EasyMile, Vinci Autoroutes, l'Irit, et l'Aerospace Valley. Cette mission, entamée au début du mois d'octobre, entre dans le cadre de la stratégie régionale de l’innovation que portent la Région Occitanie et son agence de développement économique Ad'Occ. Thierry Cammal livrera ses conclusions et recommandations au mois de mai 2019. Entretien.

La Tribune : Quels sont les objectifs du comité de filière autour de la voiture autonome que vous dirigez depuis quelques semaines seulement ?

Thierry Cammal : La mission qui m'a été confiée est de fournir un rapport qui résumera les enjeux de la filière du véhicule autonome en Occitanie, les attentes placées en elle et lister les actions à mettre en place pour rendre la région plus attractive sur cette thématique.

Nous essaierons aussi de définir l'investissement potentiel que devrait faire la Région en ce sens. Soit pour attirer des nouveaux industriels, soit pour faire un terrain d'expérimentation qui soit le plus agréable et le plus satisfaisant possible au vu des besoins de tests de roulage. L'idée est que les industriels puissent, si ce n'est s'installer, au moins venir faire des expériences. Nous avons pour objectif de rendre ce rapport au printemps 2019.

Pour établir ce rapport, comment va procéder ce comité ?

Nous avons 14 membres dans ce comité que nous allons étendre à d'autres participants en fonction des thématiques. Nous en avons défini quatre.

Il y a d'abord l'écosystème du véhicule autonome et connecté qui concerne notamment l'infrastructure pour faire les tests...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :