En Haute-Garonne, la croissance profite même au Comminges

 |   |  237  mots
Saint-Bertrand de Comminges.
Saint-Bertrand de Comminges. (Crédits : Rémi Benoit)
Contrairement aux années précédentes, en 2017 la forte croissance économique en Haute-Garonne a tiré vers le haut l'ensemble du département y compris les zones les plus rurales.

"C'est une nouveauté, la croissance économique en Haute-Garonne profite à toutes les entreprises, y compris les plus petites ou celles situées dans des zones très rurales du département", fait remarquer Philippe Robardey, président de la CCI de Toulouse mardi 6 mars à l'occasion de la présentation d'une enquête de conjoncture annuelle menée auprès de plus de 1700 entreprises.

Depuis quelques années, Toulouse capte une grande partie de la bonne santé de l'activité économique et des recrutements notamment chez les cadres. Mais cette tendance favorable rejaillit désormais sur l'ensemble du département. Pour illustrer ses propos, Philippe Robardey détaille les taux de croissance : "En 2017, Toulouse Métropole a enregistré +5,4% de croissance économique, la première couronne +3,7%, la deuxième couronne +3,2% et le Comminges +3,9%. En revanche, dans les prévisions pour 2018, le Comminges décroche avec un taux de croissance de +1,4% contre 3,2% au sein de la métropole toulousaine".

Côté effectifs, après une croissance de 4,1% en 2017, les prévisions des entreprises permettent à la CCI de Toulouse d'envisager un taux de +3% pour cette année. Au niveau des secteurs d'activité, les domaines qui vont le plus recruter en 2018 sont l'informatique (+7%) et l'ingénierie (+9%). Pour en savoir plus, retrouvez notre article sur les entreprises qui recrutent à tour de bras dans l'informatique et l'ingénierie autour de Toulouse.

Lire aussi : Ingénierie, informatique : quelles sont les entreprises qui recrutent à Toulouse ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :