Net ralentissement de l'activité et de l'emploi à prévoir en Haute-Garonne pour 2013

 |   |  395  mots
Dans l'industrie, les chefs d'entreprise tablent sur une réduction des effectifs de -1,2%
Dans l'industrie, les chefs d'entreprise tablent sur une réduction des effectifs de -1,2% (Crédits : Rémi Benoit)
Les perspectives sont moroses pour les entreprises de Haute-Garonne selon la dernière enquête de conjoncture menée par la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Toulouse et la Banque de France. Malgré cela le département est "le poumon économique du Sud-Ouest" pour Alain Di Crescenzo, président de la CCI. Le chiffre d'affaires a augmenté de 3,8% en 2012 mais de manière disparate en fonction de la taille des entreprises. Il devrait augmenter de seulement 1,4% en 2013.

Prendre le pouls de l'économie, telle est l'ambition de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Toulouse en collaboration avec la Banque de France. Plusieurs enseignements se dégagent après la publication de l'enquête de conjoncture économique des entreprises de la Haute-Garonne auprès d'un panel de 1.600 entreprises dégageant un chiffre d'affaires de 29Md€.

Le chiffre d'affaires des entreprises a progressé de 3,8 % en 2012
Ce taux de croissance dépasse de près d'un point la prévision établie lors de la dernière enquête. "L'industrie et les services ont porté l'économie locale au détriment du BTP et du commerce, analyse Alain Di Crescenzo, président de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Toulouse. Notre économie régionale résiste mieux à la crise que le Languedoc-Roussillon ou l'Aquitaine. Et la Haute-Garonne est aujourd'hui le poumon économique du Sud-Ouest."

L'enquête table sur une faible croissance en 2013
Les perspectives 2013 révèlent des situations économiques différentes en fonction de la taille des entreprises. Seules les plus grandes entreprises tirent leur épingle du jeu. Les entreprises de moins de 20 salariés entrevoient l'avenir avec moins de confiance... L'enquête table sur une légère progression du chiffre d'affaires (+1,4%) et de l'emploi salarié (+1,1%).

Des prévisions pessimistes dans l'industrie
Les chefs d'entreprise tablent sur une contraction marquée de l'activité et sur un emploi salarié similaire à celui de 2009. Les prévisions font état d'une baisse appuyée du taux de croissance du volume d'affaires (+1,2%) couplée à une réduction des effectifs de -1,2%. "Seules les industries des équipements électriques et électroniques retrouveraient une réelle vigueur", peut-on lire dans l'enquête.

Le secteur de la construction et de l'immobilier souffre
"Peu rassurés par les premières mesures et dispositifs gouvernementaux relatifs à la politique du logement, les promoteurs et agents immobiliers sont réservés sur l'avenir", indique l'enquête de conjoncture. Le secteur connaît une hausse du volume d'affaires de +0,7% et une stabilité de l'emploi (+0,2%).

Le commerce résiste
Le commerce risque de contribuer faiblement à la croissance et à l'emploi du territoire : +0,5% de chiffre d'affaires et +0,2 % de croissance de l'emploi.

Le secteur des services, créateur d'emplois
Les services devraient signer la meilleure croissance sectorielle de l'économie de Haute-Garonne en 2013 : +2,7% attendus en progression de chiffre d'affaires et +3,2% d'embauches supplémentaires prévues.

Hugues-Olivier Dumez
© photo Rémi Benoit

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :