Jean-Jacques Labadie, nouveau directeur régional d'Air France

 |   |  439  mots
Jean-Marc Labadie, nouveau directeur régional Air France
Jean-Marc Labadie, nouveau directeur régional Air France
Le successeur de Christian Lahccen s'est présenté à la presse jeudi 6 juin. Jean-Jacques Labadie, nouveau directeur d'Air France Midi-Pyrénées et passionné de rugby, a pour mission de consolider les acquis de son prédécesseur (succès de la base locale d'Air France) et de poursuivre la mise en place du plan Transform 2015.

Le successeur de Christian Lahccen s'est présenté à la presse jeudi 6 juin. Jean-Jacques Labadie, nouveau directeur d'Air France Midi-Pyrénées et passionné de rugby, a pour mission de consolider les acquis de son prédécesseur (succès de la base locale d'Air France) et de poursuivre la mise en place du plan Transform 2015.


À partir du 1er juillet, Jean-Jacques Labadie, 49 ans, succèdera à Christian Lahccen en tant que directeur régional d'Air France et responsable de la base Air France Toulouse, inaugurée en avril 2012. Originaire de Bayonne, ce père de famille revient dans le Sud-Ouest après une partie de sa carrière effectuée à Paris et aux Antilles. Son parcours, entre tourisme et aéronautique, l'a amené à travailler notamment comme directeur général du tour-opérateur Nouvelles Antilles. Il a rejoint la métropole en 2010 pour occuper le poste de directeur commercial et marketing au sein de la filiale d'Air France Bluelink, centre de relation client à distance. Il y a géré les clients des cartes fidélité, "19 millions de membres flying blue dans le monde", précise-t-il.

Passionné de rugby, Jean-Jacques Labadie y a joué pendant 24 ans ! Pour Christian Lahccen, qui occupait le poste depuis 5 ans, son successeur "a tout dans son ADN pour mener à bien sa mission". À savoir, maintenir le succès de la base Air France dont le premier bilan est prévu en septembre, et continuer la mise en place du plan Transform 2015. "La crise n'est pas terminée", prévient Christian Lahccen.

"L'objectif de la compagnie est le redressement du court et moyen courrier", rappellent les deux hommes. "Ce qui a déjà été fait est énorme, estime Jean-Jacques Labadie. Il est rare qu'Air France décentralise autant. Prendre les décisions rapidement et localement est une bonne chose apportée par la création de la base. Mon expérience permettra d'apporter plus de fluidité dans la gestion des coûts et des recettes."

Rattraper la clientèle affaires PME/PMI

La part de marché d'Air France à l'aéroport Toulouse-Blagnac est de 77%, majoritairement grâce à "La Navette". "Contrairement à Nice, ce n'est pas demain qu'Easyjet sera le premier transporteur de la plateforme", se félicite Christian Lahccen, qui s'en va pour les Antilles. Jean-Jacques Labadie sait qu'il aura tout de même comme objectif de rattraper la clientèle affaires PME/PMI qui a tendance à se diriger vers "les oranges".

Autre idée à mettre en place : développer les partenariats avec les tour-opérateurs locaux (Fram notamment). "Pour développer l'offre de tourisme, les produits packagés sont bienvenus", remarque le nouveau directeur régional.

Sophie Arutunian
© Rémi Benoit

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :