Quels sont les hauts revenus abrités par la région Occitanie

 |   |  431  mots
Les hauts revenus d'Occitanie disposent d'un niveau de vie cinq fois supérieur à l'ensemble de la population.
Les hauts revenus d'Occitanie disposent d'un niveau de vie cinq fois supérieur à l'ensemble de la population. (Crédits : Dado Ruvic)
L'Insee vient de dévoiler une étude sur le profil des habitants de la région Occitanie disposant de très hauts revenus. S'ils sont près de 37 000 dans la région, une part d'entre-eux font partie des Français les plus aisés. Les détails.

Sur les 1% des Français les plus aisés, la région Île-de-France est celle qui en abrite le plus avec 43% d'entre-eux. Bien plus que les 6% qui sont actuellement installés sur le territoire de la région Occitanie, soit 37 600 personnes qui appartiennent à un ménage profitant de très hauts revenus. Néanmoins, leur répartition sur la région est inégale, d'après l'Insee, qui a mené cette étude.

"En Occitanie, la population à très haut revenu se concentre dans les départements les plus peuplés, et essentiellement dans les plus grandes communes. Toulouse et Montpellier accueillent, à elles deux, une personne à très haut revenu sur cinq, pour un habitant sur dix environ", précise l'organisme.

Si des commune comme Perpignan, Nîmes, Pibrac ou Balma, abritent une part des ces hauts revenus occitans, Toulouse reste la troisième ville de Province à ce niveau, derrière Lyon et Marseille. Pour ce qui concerne Montpellier, elle n'est qu'en sixième position dans ce classement, malgré son statut de huitième ville française.

Carte d'Occitanie sur les hauts revenus

Les grandes agglomérations de la région concentrent les personnes à très haut revenu (Crédits : Insee).

Des revenus de patrimoine principalement

Mais qui sont ces près de 37 000 très hauts revenus d'Occitanie ? Selon l'Insee, cette tranche de la population dispose pour 68% d'entre-eux d'un référent fiscal âgé de 50 à 74 ans, contre 43% de l'ensemble des ménages de la région. "Ils sont également très largement propriétaires de leur logement", précise l'auteur de l'étude.

Par ailleurs, ces personnes à très haut revenu, pour être considérées comme telle, doivent avoir un revenu initial, avant toute redistribution, supérieur ou égal à 108 700 euros annuel par unité de consommation (UC). Ce qui revient à 9 100 de revenus mensuels pour une personne seule, 13 600 pour un couple sans enfant ou bien 22 700 pour un couple avec deux adolescents de 14 ans ou plus. En Occitanie, les 36 700 personnes touchent un revenu initial (annuel) par UC de 169 300 euros, soit sept fois de plus que celui de l'ensemble de la population. Néanmoins, leur niveau de vie moyen annuel est évalué à 119 000 euros, soit cinq fois celui sur l'ensemble de la population.

Parmi eux, 2 900 habitants de l'Occitanie font partie des 0,1% des Français les plus aisés, soit ceux qui ont un revenu annuel initial supérieur à 268 400 euros par UC. Ces Occitans touchent en moyenne un revenu initial de 417 800 euros. Des revenus émanant, pour une bonne partie, de leur patrimoine ou d'activités non salariés.

Très hauts revenus d'Occitanie

Lire aussi : Carole Delga répondra en live aux questions de La Tribune le 15 mai

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2020 à 17:19 :
Pour une fois qu'on a quelques soit disant riches on ne va pas s'en plaindre, tout le monde ne peut pas rester pauvre toute sa vie. Il y en a qui travaille et qui épargne pour la retraite va t-on le leur reprocher. Le niveau des soi-disant riche en France est ridiculement bas par rapport à beaucoup d'autres pays.
a écrit le 12/05/2020 à 20:51 :
Montpellier est la 7eme ville de France et non plus la 8eme
C’est strasbourg maintenant

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :