Air Canada lance une ligne Toulouse-Montréal

 |   |  514  mots
Le premier vol en partance pour Montréal décollera le vendredi 5 juin prochain de l'aéroport Toulouse-Blagnac.
Le premier vol en partance pour Montréal décollera le vendredi 5 juin prochain de l'aéroport Toulouse-Blagnac. (Crédits : DR)
Air Canada, le plus important transporteur aérien du Canada, se pose à l'aéroport Toulouse-Blagnac. La compagnie aérienne a présenté, mardi 21 janvier, sa nouvelle liaison Toulouse-Montréal qui sera inaugurée le 5 juin 2020. Cette ligne sera la seule à relier les deux villes toute l’année à raison de cinq vols par semaine.

La plus grande compagnie aérienne canadienne, Air Canada, s'installe à Toulouse. Dès le 5 juin le premier vol en partance pour Montréal décollera de l'aéroport Toulouse-Blagnac. Le service débutera, un jour plus tôt, le 4 juin 2020, au départ de Montréal.

Cette toute nouvelle ligne, sera la seule à relier les deux villes toute l'année à raison de cinq vols hebdomadaires. Les lundis, mercredis, vendredis, samedis et dimanches entre Toulouse et Montréal et de Montréal pour Toulouse, les mardis, jeudis, vendredis, samedis et dimanches. À long terme, Air Canada envisage de passer à un vol quotidien.

Ces différents vols seront assurés par un A330-300 d'Airbus d'une capacité de 292 places. 22 de ces sièges se situent en classe affaires, 21 en classe économique "premium" et 244 en classe économique. Les premiers billets seront commercialisés près de 90 jours avant le premier décollage, en ligne ainsi qu'en agence de voyage.

"Les prix varient tous les jours, mais pour donner un ordre d'idée avec une destination nord américaine, un billet aller-retour, Toulouse-New-York est à 368 euros. Celui d'un Paris-Montréal, aller-retour, en classe économique, en basse saison, se situe aux alentours de 323 euros TTC", illustre Jean-François Raudin, directeur général France d'Air Canada.

Lire aussi : Air France teste à l'aéroport de Toulouse un tracteur à bagages sans chauffeur

Favoriser le business outre-Atlantique

Ainsi, après Paris, Fort-de-France, Lyon, Nice, Marseille, Bordeaux et Pointe-à-Pitre, la Ville rose est la 8ème ville française que la compagnie dessert depuis le Canada (Montréal, Toronto et Vancouver).

"Montréal est depuis 10 ans le hub de la francophonie en Amérique du Nord. Via celle-ci, il y a un accès à un réseau Air Canada qui dessert des villes dynamiques comme New-York, Washington, Boston, Los Angeles, San Francisco, etc. Il y a donc un moyen de développer du business dans l'ensemble de l'Amérique du Nord pour Toulouse", explique François Choquette, premier directeur du yield d'Air Canada.

De plus, l'aéroport de Montréal dispose, depuis décembre dernier, d'un centre unique de correspondance où est fait le pré-dédouanement aux passagers des vols à destination des États-Unis. Celui-ci leur évite de remplir des formalités à la douane américaine une fois entrés sur le territoire.

Un projet amorcé deux ans plus tôt

L'arrivée de la compagnie canadienne à Toulouse, a nécessité un travail en amont d'une durée de deux ans avec ATB. Elle concrétise ainsi la stratégie de l'aéroport toulousain de se connecter à de grands hubs mondiaux.

"C'est la récompense d'un long travail de nos équipes et celles d'Air Canada avec le soutien de la Région Occitanie et Toulouse Métropole. Cette ligne est une opportunité de développer les échanges entre l'Occitanie et la province de Québec dans l'industrie aéronautique, la santé, l'enseignement et la recherche, le tourisme, etc", se réjouit Philippe Crébassa, président du directoire d'ATB.

Lire aussi : EasyJet lance deux nouvelles lignes et va enrichir sa flotte à l'aéroport de Toulouse

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/01/2020 à 18:01 :
Maintenant Emirates ou Qatar et l'aéroport commencera à être grand et Toulouse à compter dans le monde cela nous amènera des touristes jusque là confidentiel des asiatiques et australiens et des pays du golfe à fort pourvoir d'achat qui pour l'instant restent que à Paris ou sur la Côte d'Azur.
Lyon a changé de dimension depuis l'arrivée de ces compagnies là !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :