Tourisme : un été 2018 positif pour Toulouse

 |   |  446  mots
Toulouse maintient ses performances en terme de tourisme en 2018, après deux belles années en 2016 et 2017.
Toulouse maintient ses performances en terme de tourisme en 2018, après deux belles années en 2016 et 2017. (Crédits : Rémi Benoit)
L’agence d’attractivité de Toulouse Métropole a dévoilé son bilan pour la saison estivale 2018. Et l’heure est plutôt à la satisfaction pour les élus locaux puisque les hausses de fréquentation de touristes des années 2016 et 2017 se sont consolidées en 2018. Pour maintenir ce niveau, une nouvelle campagne de promotion européenne est prévue en 2019.

"Le tourisme urbain a été le grand gagnant de l'été 2018", avance Sylvie Rouillon-Valdiguié, la vice-présidente de l'agence d'attractivité de Toulouse Métropole, en charge des politiques touristiques et de la promotion au sein de la mairie de Toulouse. Pour expliquer ces tendances, l'élue avance les nombreux épisodes caniculaires qui ont touché l'agglomération toulousaine cet été et la performance de l'équipe de France de football lors de la Coupe du monde en Russie. Deux facteurs, qui selon elle, ont privilégié le tourisme urbain, mais qui auraient pu également ralentir l'activité touristique de Toulouse.

Lire aussi : Victoire des Bleus : pactole pour les bars toulousains

Cependant, il n'en est rien. Après deux étés 2016 et 2017 très dynamiques, l'activité hôtelière s'est consolidée l'été dernier. Selon le rapport de l'agence d'attractivité, le taux d'occupation en juillet 2018 des hôtels toulousains était de 69, 3% (soit +0,4% par rapport à 2017) et de 60,3% en août dernier (contre 63% en 2017). À titre de comparaison, ces taux d'occupation étaient respectivement à 60% et 55,5% à l'été 2014.

Parallèlement, et c'est logique, le RevPAR a connu une croissance de 15% entre août 2015 et août 2018 d'après le club hôtelier de Toulouse Métropole qui représente 7 000 chambres sur l'agglomération. Pour rappel, le RevPAR est l'indicateur de référence dans le secteur de l'hôtellerie puisqu'il représente le revenu par chambre touché par les hôtels. "Fin août 2018, Toulouse se classe à la 7ème place des villes françaises en terme de RevPAR", commente d'ailleurs Émilie Noblet-Zevaco, la directrice de l'organisation.

53 % de touristes étrangers cet été

Pour expliquer ces trois derniers étés satisfaisants, il faut voir un lien direct selon l'agence avec les trois campagnes de promotion lancées par Toulouse Métropole dans des médias nationaux et européens.

"Nous avons eu de très bons résultats sur la seconde campagne de communication effectuée au mois de mai et juin dans les médias nationaux qui a coûté 870 000 euros. Une nouvelle campagne va avoir lieu en 2019 sur une période similaire en France et en Europe", a fait savoir Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole.

Au cours de l'été dernier, 53% des visiteurs étaient étrangers. Les voyageurs canadiens et américains ont notamment été beaucoup plus nombreux par rapport à 2017 (respectivement +20% et +17%). Désormais, Toulouse veut séduire davantage de touristes asiatiques. Et pour cela, les équipes de l'agence d'attractivité de Toulouse Métropole ont décidé de créer un compte sur WeChat. Un réseau social chinois qui vient de franchir le cap...du milliard d'utilisateurs.

Lire aussi : Cette agence qui vend Toulouse au quotidien

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :