Victoire des Bleus : pactole pour les bars toulousains

 |   |  783  mots
La victoire des Bleus a été bénéfique pour les bars toulousains.
La victoire des Bleus a été bénéfique pour les bars toulousains. (Crédits : Reuters//Carl Recine)
L'équipe de France de football a remporté le deuxième titre de champion du monde de son histoire dimanche 15 juillet. À Toulouse, comme partout en France, les espaces publics ont été pris d'assaut pour célébrer ce succès sportif. Même s'il est difficile de chiffrer les retombées d'un tel événement, les bars et restaurants toulousains sont les grands gagnants, sur le plan économique de cette soirée et nuit de fête.

Cela faisait des années que les rues et les espaces publics du centre-ville toulousain n'avaient connu une pareille affluence, au point d'avoir du mal à se déplacer dans certains axes réservés aux piétons. La ville a été prise d'assaut par la population dimanche 15 juillet pour fêter le deuxième titre de champion du monde de l'équipe de France de football.

Avant le match, programmé à 17 heures, la foule était déjà présente. La fan-zone installée sur la Prairie des Filtres, en bord de la Garonne, d'une capacité de 40 000 personnes a fait rapidement le plein. Dès 16 heures, des supporters ont été invités à se rendre dans les bars aux alentours, l'espace ne pouvant accueillir de personnes supplémentaires.

Fan Zone Toulouse

En un peu plus d'une heure, la fan zone a atteint sa jauge maximale. / Crédits : Bernard Aïach. Mairie de Toulouse.

Pour voir le match, certains d'entre eux ont donc trouvé refuge dans les bars de la place Saint-Pierre située à quelques centaines de mètres, ou dans le centre-ville. Impossible de manquer ça... !

"On était plein avant, pendant et après le match, alors que d'habitude le dimanche soir nous sommes fermés, c'est donc tout bénéfique pour nous", raconte un membre du personnel du bar Le Donjon Café qui diffusait le match, situé entre la place du Capitole et le square Charles-de-Gaulle.

Cependant, le barman était incapable de fournir des chiffres pour illustrer cette affluence.

Plusieurs milliers de personnes au Capitole

Après le match, aux alentours de 19 heures, les Toulousains ont redoublé de présence dans les bars et leurs terrasses pour fêter la victoire des Français 4-2 contre la Croatie, 20 ans après celle contre le Brésil 3-0 au Stade de France, à Paris. L'attente pour bénéficier d'une consommation était de plus en plus longue au fil de la soirée, les différents commerçants étant rapidement débordés face à un tel afflux.

"Dimanche soir, nous avions prévu trois serveurs de plus que d'habitude pour faire face à la demande. Nous avons eu plusieurs centaines de clients de 16 heures à 2 heures du matin. Il est clair qu'économiquement, on a été bénéficiaire de l'événement. Cela n'avait rien à avoir avec un dimanche classique", raconte Clément Sauzaret, barman à La Couleur de la culotte, place Saint-Pierre à Toulouse connu notamment pour ses soirées étudiantes.

Néanmoins, là où l'effet de masse était le plus visible sans conteste était la place du Capitole. En l'espace de quelques minutes, après le coup de sifflet final, ce lieu a accueilli des milliers de personnes, tout comme les terrasses qui la longent.

"La place était pleine à craquer, notre terrasse aussi. Pour autant, les consommations ont connu une vraie hausse oui, mais ce n'était pas non plus exceptionnel", relativise un serveur du Florida, installé en face de l'Hôtel de Ville.

Fan Zone Toulouse

La place du Capitole a rapidement accueilli des milliers de supporters pour fêter le sacre mondial. / Crédits Bernard Aïach. Mairie de Toulouse.

"Un chiffre d'affaires multiplié par cinq"

À quelques centaines de mètres de cet attroupement, alors que certains continuaient d'affluer vers ce site emblématique de la ville, d'autres se sont arrêtés en chemin, au bar-restaurant La Compagnie Française, au bout de la rue Alsace-Lorraine. Habituellement occupé par une clientèle plutôt calme le dimanche soir, l'ambiance était tout autre ce dimanche 15 juillet 2018.

"C'était très animé. On avait sûrement plus de 300 personnes dans le restaurant durant la soirée. Nous avons fait très peu de restauration, mais énormément de consommations au bar avec beaucoup de ventes d'alcool fort et de bières. Par rapport à un dimanche soir classique, le chiffre d'affaires du bar a été multiplié par cinq au moins. Néanmoins, au fil des matchs de l'équipe de France, on a pu constater une montée en puissance en terme d'affluence et de consommation les jours de match", se réjouit Félix Fiorio, directeur du restaurant.

Fan Zone Toulouse

 La fête était au rendez-vous à l'intérieur du restaurant La Compagnie Française dimanche 15 juillet. / Crédits La Compagnie Française.

Mais les bars et restaurants n'ont pas été les seuls gagnants de cet élan festif. En effet, les supérettes du centre-ville et les épiceries de nuit de Toulouse ont également reçu bien plus de clientèle que d'habitude. Pour exemple, la supérette Vival, dans la rue Pargaminières qui relie la place Saint-Pierre à la place du Capitole s'est vue vider ses rayons de boissons et d'alcool en quelques heures seulement. Du jamais vu. Enfin si, il y a 20 ans...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :