Qu'a appris Adam Smith durant son voyage à Toulouse ?

 |   |  662  mots
Adam Smith a séjourné pendant plusieurs mois à Toulouse.
Adam Smith a séjourné pendant plusieurs mois à Toulouse. (Crédits : Rémi Benoit)
En 1764, l'économiste Adam Smith a sillonné pendant plusieurs mois le Sud-Ouest et notamment Toulouse. Dans un récent ouvrage, deux chercheurs reviennent sur ce périple de l'inventeur de "la main invisible". Entre Canal du Midi, capitouls et affaire Calas, Adam Smtih découvre le fonctionnement des institutions économiques, judiciaires et politiques de la France dont il fera abondamment référence dans la Richesse des Nations.

C'est une anecdote peu connue. Adam Smith, "père de l'économie politique" et mondialement connu pour le concept de "main invisible" dans La Richesse des Nations (1776) a séjourné auparavant pendant plusieurs mois à Toulouse entre 1764 et 1765. Chargé de l'éducation d'un jeune aristocrate écossais, le professeur de Glasgow a fait un tour de France où en partant de la Ville rose, il s'est rendu à Bordeaux, dans les Pyrénées et même à Montpellier pour étudier le fonctionnement des institutions politiques et économiques.

Pourquoi Toulouse ?

 Dans un ouvrage qui vient d'être publié aux Éditions Privat (Adam Smith à Toulouse et en Occitanie), Alain Alcouffe et Philippe Massot-Bordenave retracent ce séjour initiatique. Ils expliquent notamment pourquoi le grand économiste avait choisi de poser ses bagages dans la Ville rose :

"S'il a choisi Toulouse, c'est que la ville possédait alors de multiples atouts : second Parlement de France, ville au centre d'une importante région, ville universitaire, ville marchande, ville industrielle, ville bourgeoise enfin. De Toulouse, il a facilement pu rayonner car la ville est idéalement située dans le vaste sillon aquitain qui court de Bordeaux à...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :