L’agence d’attractivité de Toulouse Métropole a attiré 16 entreprises en 2017

 |   |  663  mots
5,4 millions de touristes ont visité Toulouse en 2017.
5,4 millions de touristes ont visité Toulouse en 2017. (Crédits : Rémi Benoit)
Le maire de Toulouse et président de la Métropole, Jean-Luc Moudenc, a présenté le bilan de l’agence d’attractivité de Toulouse Métropole pour l’année 2017. De plus en plus connue, les actions de l’agence ont permis l’installation de 16 entreprises à Toulouse l’an passé et la création de 335 emplois d’ici trois ans.

Elle est qualifiée de " bras armé" de Toulouse Métropole. L'agence d'attractivité de la Métropole avec son slogan "Toulouse a tout, il ne manque que vous" est née en février 2016, après que les élus aient décidé de fusionner l'office de tourisme de Toulouse, l'agence de développement économique Invest In Toulouse et la Sem So Toulouse. Pour la seconde fois après celui de 2016, Jean-Luc Moudenc a donc présenté le bilan d'activité de l'année 2017 de cette agence jeudi 29 mars à la Cité de l'espace.

"C'est une agence qui commence à être connue, qui monte en puissance dans ses cinq métiers qui sont le tourisme, la convention bureau (accueil d'événements professionnels, ndlr), le développement économique, le bureau des tournages (accueil de productions, ndlr) et le marketing territorial", énumère le maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole.

Pour rappel, la mission de l'agence se résume à vendre, promouvoir et développer l'image, les atouts et les différentes caractéristiques de La Ville rose auprès de porteurs de projets économiques comme des chefs d'entreprises, ou bien auprès d'organisateurs de congrès ou des producteurs de cinéma.

Lire aussi : Cette agence qui vend Toulouse au quotidien

278 rendez-vous avec des entreprises

Dans le cadre de sa mission, pour faire connaître Toulouse et son environnement économique, les équipes de l'agence ont réalisé 26 missions de prospection dans une douzaine de pays différents.

"L'agence va prospecter des entreprises très ciblées, très innovantes, dans le monde entier. Nous recherchons des porteurs de projets qui pourraient changer notre quotidien", décrit Dominique Faure, la vice-présidente de Toulouse Métropole en charge du développement économique.

Ainsi, pas moins de 278 rendez-vous avec des entreprises ont été réalisés l'année dernière (contre 315 en 2016, ndlr). Des entretiens qui ont débouchés sur 91 dossiers d'implantations réalisés et 30 visites d'entreprises. « C'est la dernière étape avant une installation où pendant deux à trois jours, on présente tout l'écosystème local de Toulouse », ajoute l'élue. Au final, 16 entreprises ont posé leurs valises sur la métropole en 2017, ce qui va engendrer la création de 335 emplois dans les trois années à venir. L'implantation d'Eva a par exemple permis de développer le rayonnement de Toulouse.

Lire aussi : Les taxis aériens autonomes d'Eva arrivent à Francazal

20 millions d'euros de retombées économiques grâce aux congrès

Toujours dans une logique de faire rayonner Toulouse et sa métropole, la convention bureau est la section de l'agence en charge du développement de l'accueil de congrès professionnels.

Celle-ci a accompagné pas moins de 500 dossiers, qui déboucheront certainement sur des évènements professionnels en 2018 et dans les années à venir. "Nous avons déjà commencé la commercialisation du futur Parc des expositions qui doit ouvrir fin 2020", concède Sylvie Rouillon-Valdiguié, vice-présidente de la métropole en charge du tourisme.

Les événements professionnels accueillis à Toulouse, comme l'IFAC (International Federation of Automatic Control) qui a ressemblé 3500 personnes pendant cinq jours, ont généré près de 20 millions d'euros de retombées économiques directes pour la métropole selon les chiffres fournis par l'agence.

5,4 millions de touristes en 2017

Parallèlement à ce tourisme d'affaires, le tourisme de loisirs se porte plutôt bien dans l'agglomération toulousaine. D'après l'agence d'attractivité, la métropole toulousaine a accueilli environ 5,4 millions de visiteurs, un chiffre en hausse de 3 % par rapport à 2016. Ce trafic a permis la vente de près de 4 millions de nuitées, soit 10 % de plus qu'il y a deux ans.

Parmi ces touristes, le donjon situé derrière le Capitole qui héberge l'office de tourisme, a accueilli 387 745 visiteurs entre ses murs dont 54 % sont des étrangers. "Afin d'avoir une belle scénarisation et mieux accueillir nos touristes étrangers, le donjon sera mis en travaux pour rénovation en fin d'année 2018", a par ailleurs annoncé l'élue.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :