La filière occitane des fruits et légumes démunie face aux ventes sauvages

 |   |  639  mots
Au MIN de Toulouse, l'origine, la traçabilité et la sécurité alimentaire des fruits et légumes sont garanties.
Au MIN de Toulouse, l'origine, la traçabilité et la sécurité alimentaire des fruits et légumes sont garanties. (Crédits : Rémi Benoit)
En Occitanie, ces étals de fruits et légumes vendus à des prix très bas et sans passer par le circuit légal fleurissent depuis plusieurs années aux abords des routes. Non respect des normes d'hygiène, économie parallèle, face à cette concurrence déloyale, les professionnels du secteur s'inquiètent pour la pérennité de leurs entreprises.

C'est un phénomène difficile à quantifier mais qui impacte toute une filière. Les ventes sauvages de fruits et légumes sont devenues la plaie des primeurs et grossistes. Installés sur des bords de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :