Le trafic de l'aéroport Toulouse-Blagnac est en hausse

 |   |  230  mots
Le trafic de l'aéroport toulousain est en forte hausse en janvier 2018
Le trafic de l'aéroport toulousain est en forte hausse en janvier 2018
En janvier, le trafic de l'aéroport toulousain a progressé de 8,6 %, avec 679 150 passagers enregistrés. Ce premier mois de l'année 2018 confirme la forte progression du trafic international (+16,5 %), le trafic domestique augmentant de 2,7 %.

Avec 679 150 passagers en janvier 2018, l'aéroport Toulouse Blagnac enregistre un trafic en forte progression.

Une tendance qui se confirme pour le trafic international, lui aussi en forte hausse (+16,5 %) avec 301 655 passagers enregistrés sur cette période.

Bons chiffres à l'international

Sur l'espace Schengen, la progression du trafic régulier reste élevée (+19 %). L'évolution de l'offre par rapport à 2016 génère des augmentations de trafic toujours conséquentes sur Lisbonne, Venise ou Séville.

Les autres destinations ne sont pas en reste, à l'image de Genève (+36,9 %), Francfort (+30,8 %), Madrid (+11,8 %) ou Munich (+6 %).

Hors Schengen (+14 %), c'est le trafic sur Londres qui domine, partagé désormais par quatre aéroports. Ce mois-ci, Londres-Stansted est l'aéroport le plus fréquenté, avec 16 804 passagers (+109 %). Suivent ceux de Londres-Gatwick et Londres-Heathrow, avec chacun plus de 15 000 passagers.

Le trafic sur l'Afrique du Nord est en hausse de 5,3 %, avec des hausses sur le Maroc (+10 %) et l'Algérie (+2,8 %), qui compensent la baisse sur la Tunisie (-2,1 %).

Le trafic charter reste en recul (-10,7 %), avec 8 804 passagers.

Le trafic progresse aussi au niveau national

Le trafic national progresse quant à lui de 2,7 % avec 373 857 passagers.

Le trafic avec Paris est quasi stable (-0,3 %), avec une fréquentation à l'équilibre sur Paris-Orly mais en retrait sur Paris-CDG (-1,2 %). En région, le trafic poursuit sa progression (+11 %), avec des hausses importantes sur Nantes (+30,9 %), Strasbourg (+26,6 %) et Lille (+23 %).

En janvier, le secteur low cost a représenté 43 % du trafic.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :