La députée Laurence Arribagé (Les Républicains) lance son micro-parti

 |   |  508  mots
Laurence Arribagé.
Laurence Arribagé.
Baptisée Celles et Ceux, la formation lancée vendredi 17 juillet doit fédérer les soutiens autour de la députée Les Républicains (LR) et adjointe au maire de Toulouse.

Après Toulouse Avenir, le micro-parti de Jean-Luc Moudenc, le maire Les Républicains de Toulouse, Laurence Arribagé, seule députée LR de Haute-Garonne, également adjointe au maire de Toulouse, en charge des Sports, a lancé vendredi 17 juillet sa propre formation politique : "Celles et Ceux", un micro-parti, agréé par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques.

Membre du bureau national du parti Les Républicains et présidente de la fédération de haute-Garonne, Laurence Arribagé a confié la présidence de son micro-parti à Yoann Rault-Wita, son attaché parlementaire.

"Celles et Ceux était le nom de ses rencontres avec les sympathisants, explique Yoann Rault-Wita. Nous avons gardé le nom car il était plus original que 'Les amis de Laurence Arribagé'.

Cette structure doit fédérer et relayer les infos et les valeurs recueillies lors de ses rencontres avec la société civile À la rentrée, nous aimerions organiser des rencontres sur différents thèmes comme le RSI ou l'entrepreneuriat en France, par exemple."

Présenté comme un "club de réflexion et d'échanges" par le site de l'élue, "Celles et Ceux" devrait mettre l'accent sur la simplification du "mille-feuille de règles et de normes qui freine l'entrepreneuriat et bloque l'accès à l'emploi". La députée LR entend également y trouver une inspiration pour faire en sorte que la France "retrouve son rôle de leadership" et "insuffle, en tant que cinquième puissance mondiale, la dynamique" en Europe. Sur le plan social, Laurence Arribagé affirme son "refus d'abandon de la jeunesse", "son refus d'abandon celles et ceux à qui la vie n'a pas fait de cadeaux" et son refus "que l'on suspecte celles et ceux qui réussissent".

Pour autant, ce micro-parti n'a pas vocation à s'inscrire sur l'échiquier politique du parti Les Républicains. "Il pourra accueillir tout le monde autour de la personnalité locale et nationale de Laurence Arribagé", assure Yoann Rault-Wita.

Ce club, qui devrait, selon elle, permettre de "construire ensemble le génie français", doit aussi "préparer les échéances législatives" de 2017. "Il permettra de recueillir des dons pour communiquer d'avantage sur l'action de Laurence Arribagé et de participer aux campagnes à venir", précise Yoann Rault-Wita.

Hébergé sur le site de l'élue, la formation ne disposera pas de page Facebook et son compte Twitter restera bloqué pour "ne pas doubler les relais existants".

408 formations politiques en France

Pour rappel, Jean-Luc Moudenc (maire LR de Toulouse) a lui aussi créé une formation de soutien intitulée "Toulouse Avenir". Selon le dernier rapport de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), ce "micro-parti" gérait un actif de 83 323 euros en 2013. La majorité de droite dispose également du soutien de l'association de financement de Toulouse Métropole Ensemble qui doit "recueillir des fonds destinés au financement des activités de Toulouse Métropole".

En 2013, la CNCCFP a comptabilisé 408 partis et micro-parti, ces derniers ne disposant pas de définition les différenciant des premiers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :