Régionales 2015 : Christian Teyssèdre retire sa candidature mais le scrutin des primaires internes est maintenu

Coup de théâtre à quelques heures du vote interne au PS pour désigner le candidat des élections régionales : Christian Teyssèdre retire sa candidature. Le maire de Rodez, qui faisait face à Carole Delga, dénonce "une inégalité de traitement entre les deux candidats". Même si le scrutin est maintenu, il n’y a plus aucun suspense : la secrétaire d'État sera la candidate du PS pour les régionales en Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées.

2 mn

Christian Teyssèdre retire sa candidature pour les régionales
Christian Teyssèdre retire sa candidature pour les régionales (Crédits : ON / Rémi Benoit)

Christian Teyssèdre claque la porte. Alors qu'il était hier soir, mercredi 4 février, à Toulouse, face aux militants du PS pour présenter sa candidature, le maire de Rodez n'a finalement pas attendu le vote. L'ex-candidat dénonce "une inégalité de traitement entre les deux candidats". "Je ne voulais pas servir d'alibi pour une élection verrouillée", affirme-t-il ce jeudi.

Le 27 janvier, lors de la présentation de sa candidature à la presse, Christian Teyssèdre critiquait déjà "l'absence de débats" avec son adversaire, la secrétaire d'État Carole Delga et une élection "verrouillée":

"Le Parti Socialiste se trompe de stratégie en voulant nationaliser les élections régionales. Il verrouille la primaire en proposant une candidate-ministre."

Christophe Borgel, député PS de Haute-Garonne et secrétaire national aux élections du Parti Socialiste, estime que "c'est dommage que Christian Teyssèdre n'aille pas au bout du processus mais je ne ferai pas davantage de commentaires. Nous avons essayé d'organiser un maximum de débats contradictoires pendant cette campagne."

Christian Teyssèdre, qui prévoyait de faire le tour de l'ensemble des fédérations socialistes des 13 départements de la nouvelle région d'ici à la fin de la campagne, va finalement rester dans la ville qui l'a élu : Rodez.

Scrutin maintenu

Le scrutin est maintenu et les militants socialistes de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon sont appelés aux urnes à partir de 17h ce jeudi 5 février.

"Nous allons informer dans les plus brefs délais les fédérations qui vont prévenir les sections. Un mot sera apposé devant les urnes pour prévenir les militants qu'il n'y a qu'une candidature", annonce Christophe Borgel.


"Il n'y avait déjà pas beaucoup de suspense", souffle François Carbonnel, secrétaire départemental du PS 31 en charge de la communication. "Christian Teyssèdre savait que le rapport de force était déséquilibré." Cependant, au PS, cette décision est une surprise. "Rien hier soir n'a laissé paraître qu'il allait jeter l'éponge, il a défendu ses couleurs avec talent et conviction", reconnaît François Carbonnel.

"C'était une figure imposée, commente un militant socialiste présent hier soir. Bien sûr que Damien (Alary) et Carole (Delga) sont le choix de l'appareil. Mais ils sont dans la bonne dynamique, ils travaillent à deux et ensemble pour la future grande région. Cette élection, c'est l'occasion d'entrer en campagne."

Christophe Borgel rappelle que, dans la région Centre, il n'y a, là aussi, qu'une seule candidature et que le vote est maintenu. "Les militants ont la possibilité de voter blanc", précise tout de même François Carbonel.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 06/02/2015 à 11:31
Signaler
HELAS c'est Triste???

le 10/02/2015 à 16:13
Signaler
Une belle preuve de courage et de convictions ce retrait... pfff

à écrit le 06/02/2015 à 11:28
Signaler
C'EST la DEMOCRACIE SOCIALO(le chef a dit???)Circulez il y a RIEN a voir

le 10/02/2015 à 16:11
Signaler
En même temps c'est difficile de plaindre monsieur Teyssedre quand on voit sa conception de la démocratie à Rodez.

à écrit le 05/02/2015 à 16:38
Signaler
HELAS TOUJOURS LA TAMBOUILLE CHEZ les petits socialos????TRITESSE

le 05/02/2015 à 16:55
Signaler
et oui comme à l'ump. Vive le roi !!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.