Thomas Bascaules, les raisons du départ vers Capgemini

 |   |  576  mots
Thomas Bascaules, jusque-là directeur général de l'agence Ad'Occ, rejoint la société Capgemini.
Thomas Bascaules, jusque-là directeur général de l'agence Ad'Occ, rejoint la société Capgemini. (Crédits : Rémi Benoit)
Le directeur général de l'agence de développement économique de la Région Occitanie, Ad'Occ, quitte son poste moins de deux ans après sa prise de fonction. Thomas Bascaules rejoint Capgemini pour y mener une nouvelle mission de réorganisation interne. Précisions.

(Mise à jour à 23h30) - C'est une annonce surprenante qu'a effectué la Région Occitanie, mercredi 27 novembre. Par l'intermédiaire d'un communiqué, en fin de journée, la collectivité a officialisé le départ de Thomas Bascaules de son agence de développement économique, AD'OCC. Le directeur général de cette dernière avait été présenté à la presse le 6 décembre 2017, avant une prise de fonction en début d'année 2018.

Sa mission ? Réaliser le chantier de la fusion des six anciennes agences de développement économique de l'innovation et de l'attractivité datant de l'époque où les régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon existaient (Invest Sud de France, LR Set, Madeeli, Sud de France Développement, Synersud et Transferts). "Une fusion voulue dans un souci de lisibilité et d'efficacité pour les entrepreneurs et les acteurs des territoires", rappelle la Région Occitanie. Cette réorganisation interne avait alors créé du remous et des inquiétudes du côté des 180 salariés de l'agence unifiée Ad'Occ.

"Après deux années en tant que directeur général d'Ad'Occ, je tenais sincèrement à remercier Thomas Bascaules pour le travail accompli. Avec ses équipes, il a su créer une véritable dynamique au sein de cette nouvelle agence unifiée", a néanmoins réagi la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga.

Un remplaçant déjà nommé

Pour obtenir ce poste, il avait été débauché par un cabinet de recrutement de la branche Sud-Ouest d'Altran, où il dirigeait 1 100 salariés depuis 2013. Thomas Bascaules prend désormais la direction de Capgemini, où il exercera de nouvelles fonctions dans les prochaines semaines. Selon nos informations, le dirigeant intègre le groupe spécialisé dans les services du numérique pour y fusionner des services internes. Autrement dit pour restructurer, comme il l'a fait au sein de la filière du développement économique du côté du Conseil régional.

Contactée, l'entreprise n'a pas donné suite à nos sollicitations visant à connaître plus précisément les futures missions du dirigeant. Néanmoins, cette nouvelle étape dans sa carrière professionnelle ne serait pas sans lien avec le récent rachat d'Altran, le spécialiste des services d'ingénierie et de R&D, par Capgemini après une OPA amicale. Reste à savoir ce qui a motivé son départ moins de deux ans après sa prise de fonction. En interne chez Ad'Occ, il est évoqué "des problèmes d'intégration" et un Thomas Bascaules qui aurait eu "du mal à trouver sa place".

"C'est absolument inexact", conteste cependant Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région Occitanie en charge du développement économique, de la recherche, de l'innovation et de l'enseignement supérieur et administratrice de l'agence Ad'Occ. "Il est arrivé chez nous pour fusionner six agences en un temps record, tout en sachant que ça serait un vrai challenge. Nous lui avons ensuite demandé de développer une culture d'entreprise commune au sein d'Ad'Occ et le développement territorial de l'agence. Il a rempli ses objectifs et récemment une belle opportunité professionnelle au sein de Capgemini s'est présentée à lui" poursuit-elle.

Pour le remplacer à la tête de l'agence de développement économique régionale, Carole Delga a nommé Nicolas Schaeffer, "dans un esprit de continuité" évoque l'élue régionale. Jusqu'à présent, il était le directeur opérationnel d'Ad'Occ depuis sa création.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :