Le chimiste Bernard Meunier reçoit le Prix 2015 du Cercle d'Oc

Le chimiste Bernard Meunier, président de l’Académie des Sciences, était le 17 décembre l'invité du Cercle d'Oc, le réseau toulousain de chefs d'entreprise. 250 personnes étaient présentes au Quai des Savoirs à Toulouse, où siège désormais le cercle présidé par Christian Desmoulins.
Bernard Meunier et Christian Desmoulin
Bernard Meunier et Christian Desmoulin (Crédits : lydie lecarpentier)

En quelques semaines, le Quai des Savoirs, ouvert récemment en plein centre de Toulouse, est devenu un lieu central pour la culture scientifique, l'industrie et les nouvelles technologies. Avant l'arrivée en 2016 de La Mêlée et de Science Animation, le bâtiment accueille officiellement depuis vendredi soir les bureaux du Cercle d'Oc. Son président, Christian Desmoulins, s'est félicité de cette implantation au cœur d'un quartier de Toulouse dédié aux sciences et à la connaissance.

À l'occasion de sa soirée annuelle, ce réseau qui compte dans ses rangs les chefs d'entreprise les plus influents de l'économie toulousaine, a remis le Prix 2015 du Cercle d'Oc à Bernard Meunier, président de l'Académie des Sciences.

Plus de 380 publications scientifiques

Directeur de recherche émérite au CNRS (au Laboratoire de Chimie de coordination) à Toulouse, Bernard Meunier est un spécialiste de la chimie de l'oxydation dont Christian Desmoulins a loué l' "excellence scientifique". Avec plus de 380 publications scientifiques à son actif, médaille d'argent du CNRS, Prix Le Bel de la société française de chimie, Bernard Meunier est aussi "imbattable, selon Christian Desmoulins, dans le domaine de la valorisation de la recherche. Avec 32 brevets, il a même créé une startup, Palumed, pour s'attaquer au paludisme et à des maladies neuro-dégénératives, dont la maladie d'Alzheimer. Bernard Meunier s'intéresse aux grands fléaux de son temps et continue par ailleurs à enseigner : hier à l'école Polytechnique, à Stanford, à Princeton et à Dortmund ; aujourd'hui à Canton en Chine et au Collège de France où il est titulaire d'une chaire."

"L'industrie de la santé a un véritable avenir à Toulouse"

Ce prix est accordé à une personnalité du monde industriel, scientifique ou culturel ayant participé au rayonnement de Toulouse, et Bernard Meunier a voulu délivrer un message sur l'attractivité économique de la région :

"Toulouse a tous les potentiels pour continuer à monter en puissance tant au niveau de la recherche que sur le plan économique. L'industrie de la santé a un véritable avenir à Toulouse. Ces 10 ou 15 dernières années, j'ai ressenti à Bordeaux une dynamique que je n'ai pas ressenti à Toulouse. Je suis certain que désormais Toulouse va regagner en attractivité car Bordeaux a un handicap pour l'agrandissement de sa surface industrielle : les prix au mètre carré y sont plus élevés qu'à Toulouse."

Bernard Meunier a enfin prédit un bel avenir au Quai des Savoirs dont il espère que ce sera le "Quai des 'savoir-faire' pour que les inventions et les concepts aient une utilité économique, sociale et industrielle."

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.