"Sexe, morale et entreprise", thème de la soirée annuelle du CJD Toulouse le 13 juin

 |   |  266  mots
La 1re édition de la soirée du CJD avait attiré près d'un millier de personnes
La 1re édition de la soirée du CJD avait attiré près d'un millier de personnes
Le Centre des jeunes dirigeants de Toulouse organise, mercredi 13 juin, sa soirée annuelle sur le thème « Sexe, morale et entreprise ». Les relations amoureuses au travail, un sujet encore « considéré comme tabou au sein des entreprises » selon la présidente du CJD, Anne-Marie de Couvreur. Plus d'un millier de participants sont attendus.

C'est un thème peu habituel, voire piquant que le Centre des jeunes dirigeants de Toulouse (CJD) met au centre de sa conférence annuelle organisée demain mercredi 13 juin à partir de 19h au Casino Théâtre Barrière. « Sexe, morale et entreprise » sera le sujet de discussion de la soirée. « Les relations amoureuses au travail est un thème important, il est peu traité mais il représente une vraie dimension sociologique des entreprises », pointe Anne-Marie de Couvreur, l'actuelle présidente du CJD de Toulouse, qui sera remplacée en juillet par Serge Atia. Selon une étude du CJD, un très grand nombre d'entrepreneurs ont (eu) des relations amoureuses dans le cadre professionnel.

Pour Anne-Marie de Couvreur, c'est aussi le rôle du CJD de « secouer les consciences sur ce sujet. C'est l'un des derniers tabous dans les entreprises. » Le thème de la soirée a d'ailleurs été accueilli avec réserves par certaines sociétés.

Environ 1 200 chefs d'entreprises, politiques, commerçants... sont attendus ainsi que les 80 présidents du CJD. La soirée débutera par une garden party puis suivra la conférence-spectacle. Le philosophe André Comte-Sponville apportera son éclairage sur les relations intimes en entreprise, Loick Roche, professeur de management et comportement et auteur de Cupidon au travail donnera des conseils pratiques. Paul-Henri Antonmattéi, avocat et professeur de droit, partagera également son expertise car selon la présidente du CJD , le nombre de contentieux aux Prud'hommes augmente sur le sujet.

Pour pouvoir continuer à échanger, une seconde garden party suivra la conférence.

Wilfried Pinson

© Rémi Benoit

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :