Le Cercle Capitolium termine son cycle "politique" avec Jean-François Copé le 18 septembre

 |   |  259  mots
Olivier Piquemal
Olivier Piquemal
Le cercle toulousain reçoit mercredi prochain le président de l'UMP Jean-François Copé pour un repas qui compte déjà une centaine de convives. Le Cercle, qui fêtera ses 4 ans en 2010, souhaite s'"élargir" selon Olivier Piquemal, son président.

Le cercle toulousain reçoit mercredi prochain le président de l'UMP Jean-François Copé pour un repas qui compte déjà une centaine de convives. Le Cercle, qui fêtera ses 4 ans en 2010, souhaite s'"élargir" selon Olivier Piquemal, son président.

Pour clôturer son cycle politique, le Cercle Capitolium recevra mercredi prochain à Toulouse le président de l'UMP Jean-François Copé, qui abordera lors d'un dîner à l'Hôtel Mercure de Compans Cafarelli "les enjeux régionaux, notamment au niveau économique" selon Olivier Piquemal, le président de Capitolium. Une centaine de personnes sont déjà inscrites. Jean-François Copé animera par ailleurs en fin de journée une réunion au "Phare" à Tournefeuille.

"Élargir le cercle"

En 2014, Capitolium prend un nouveau tournant, en élargissant le cercle de ses invités. "Nous ne fonctionnerons plus sur un système d'adhésion, mais nous voudrions qu'il y ait plus de monde lorsque nous invitons des personnalités politiques et économiques nationales, non seulement pour montrer la force de frappe de Toulouse, mais également pour qu'un maximum de personnes profitent de ces visites de qualité", développe Olivier Piquemal. Aujourd'hui le réseau "connu au delà des frontières de Midi-Pyrénées" compte 80 membres et l'objectif est d'attirer 180 à 200 personnes lors de ses dîners.

En 2014, année d'élection, les invités ne seront plus politiques, mais économiques. En 2013, avant Jean-François Copé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-Louis Borloo ou encore Yasmina Benguigui sont intervenus devant les membres de Capitolium.

Sophie Arutunian
© photo Rémi Benoit

En savoir plus :
Inscriptions 05 61 49 54 37

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :