Toulouse Montaudran. Kaufman & Broad lance la deuxième phase de son programme

 |   |  456  mots
Kaufman&Broad s'apprête à lancer la deuxième tranche de travaux de son programme immobilier sur la Zac de Montaudran Aerospace, à Toulouse. La première phase, lancée en 2007, concernait 929 logements.

Kaufman&Broad s'apprête à lancer la deuxième tranche de travaux de son programme immobilier sur la Zac de Montaudran Aerospace, à Toulouse. La première phase, lancée en 2007, concernait 929 logements. Cette seconde tranche prévoit la construction de 571 appartements (dont 165 logements sociaux, et 35 logements étudiants) sur la partie nord-ouest de la Zac de Montaudran.

Jacques Rubio, directeur général de kaufman&broad Sud Ouest et Dominique Alet, du cabinet d'architecte toulousain éponyme, ont présenté jeudi 10 mars à Toulouse la nouvelle mouture de la seconde tranche de travaux du quartier Saint-Exupery Montaudran, situé sur la Zac de Montaudran Aerospace (60 ha). Initialement lancé en 2007, le chantier avait en effet connu en 2008 un brusque coup d'arrêt. « Comme cela arrive souvent dans le cadre d'un changement de majorité politique, la municipalité a souhaité faire le point sur le projet et nous a demandé certaines modifications que nous avons intégrées » explique Jacques Rubio. Se sont ainsi ajouté au projet : une crèche en rez-de-chaussée, l'amélioration de l'accès à la Zac ainsi que le principe d'un transport en commun en site propre. Le design des bâtiments ainsi que le calendrier des travaux ont également été revus.

Au total, le programme de Kaufman&Broad concerne 1 500 logements (30 % de logements sociaux et 400 logements étudiants), soit 95 000 m2 répartis sur 10 ha de terrain. Les 571 appartements de la deuxième tranche de travaux prendront place au sein de quatre résidences d'habitation mixte, toutes différentes, situées au nord de la piste d'aviation classée qui coupe la Zac en deux. Labellisées BBC, les 4 résidences, composées de 3 à 6 immeubles, bénéficient notamment d'un chauffage par biomasse (chaudière bois et appoint au gaz) qui devrait permettre aux habitants, selon Jacques Rubio, de « bénéficier à terme du coût de l'énergie le plus bas de Toulouse pour le chauffage ».

Sur le plan architectural, Dominique Alet a souligné la cohérence entre les bâtiments déjà construits et ceux de la phase 2. « Nous avons privilégié la vie à l'extérieur et les espaces protégés que l'habitant peut réguler à sa convenance » a-t-il également précisé.

Les livraisons des bâtiments devraient s'échelonner de fin 2011 à fin 2012. Les premiers chantiers doivent démarrer dès le mois de mars. Côté prix, les T1, T2 et T3 seront commercialisés à 3 800 € du m2, les T4 et T5 à 3 200 € du m2.

En 2011, Kaufman & Broad mettra en chantier 2.500 logements, dont 500 à vocation sociale. Le groupe a réalisé 935 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2009, dont plus d'un tiers dans le Sud-Ouest. Il détient environ 20% des parts de marché à Toulouse.

Marie Grivot

En photo : une vue d'architecte des futurs bâtiments du quartier Saint-Exupéry

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :