La société biopharmaceutique Genticel lève 18,2 millions d'euros

Basée à Labège près de Toulouse, Genticel vient d'annoncer une levée de fonds de 18,2 millions d'euros. La société, qui développe des vaccins contre les virus du papillome humain (HPV), souhaite ainsi accélérer le développement de ses vaccins. Le tour de table a été mené par Wellington Partners avec d'autres investisseurs. Pour Benedikt Timmerman, fondateur et président du directoire de Genticel, c'est "une nouvelle validation du potentiel de développement des vaccins thérapeutiques HPV".

1 mn

Benedikt Timmerman
Benedikt Timmerman

Après une première levée de fonds de 13,1 M€ en 2011, Genticel vient de réunir 18,2 M€ auprès de Wellington Partners et d'autres investisseurs pour poursuivre sa croissance. L'entreprise de 28 salariés développe des immunothérapies innovantes destinées à prévenir les cancers causés par le virus du papillome humain (HPV). Cette augmentation de capital doit permettre d'accélérer le développement de son produit phare ProCervix, propriété de la société.

"L'engagement de Wellington Partners, un des investisseurs en Sciences de la Vie les plus connus en Europe, est une nouvelle validation du potentiel de développement des vaccins thérapeutiques HPV de Genticel", souligne Benedikt Timmerman. Pour le fondateur et président du directoire de Genticel, "cet investissement va permettre de lancer la phase 2 pour ce produit dans le cadre d'un essai multicentrique international, et ainsi de renforcer nos données sur l'efficacité et la tolérance de ce traitement curatif novateur pour les infections HPV à haut risque".

À l'occasion de cette levée de fonds, le Dr. Rainer Struhmenger, associé principal de Wellington Partners, rejoint le conseil de surveillance de Genticel. Il explique: "le projet ProCervix nous a immédiatement séduits. Les données encourageantes collectés lors de l'essai clinique de phase 1 suggèrent que ProCervix pourrait traiter une infection par les souches HPV16 et 18 chez 3 patientes sur 4 (...) Plus de 90 millions de femmes dans le monde sont infectées par les souches HPV16 et 18 et ont besoin de ce traitement, ce qui fait de ce produit un véritable blockbuster potentiel."

Paul Périé
© photo Rémi Benoit

En savoir plus.
Les autres investisseurs à avoir participé à la levée de fonds sont :
- IDInvest Partners
- Edmond de Rothschild Investment Partners
- le fonds Innobio
- l'IRDI
- Amundi Private Equity Funds

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.