Qatar Airways va rendre Airbus dingue avec le report de l'A350

 |   |  284  mots
NULL
NULL
Prévue ce samedi à Toulouse, la livraison du premier exemplaire de l'A350-900 à Qatar Airways, été "suspendue jusqu'à nouvel ordre", sans autre précision. En juin, la compagnie avait déjà refusé au dernier moment de prendre livraison de l'A380.

Akbar Al Baker va tous les rendre dingues chez Airbus ! Après avoir refusé de prendre livraison de ses premiers A380 en juin dernier en raison de soucis mineurs de finition en cabine, notamment au niveau de la moquette (les avions ont été livrés trois mois après, en septembre), l'imprévisible directeur général de la compagnie du Golfe a, ce mercredi, suspendu jusqu'à nouvel ordre la livraison du premier exemplaire de l'A350, prévue le 13 décembre. Ceci pour des raisons encore inconnues. "Nous travaillons étroitement avec Qatar Airways pour parvenir à livrer le premier A350 XWB (extra wide body) très rapidement", a déclaré de son côté un porte-parole de l'avionneur européen.

Un coup dur pour Airbus
Qatar Airways a commandé 80 exemplaires, dont 43 de la version 900, le cœur de cette famille, et 37 A A350-1000, la version allongée de l'appareil, prévue, elle, pour 2017. La compagnie compte exploiter ce tout nouveau long-courrier à partir du 15 janvier sur la ligne Doha-Francfort.
Pour Airbus, il s'agit d'un coup dur. L'avionneur ne s'y attendait pas.

Campagne d'essais sans accroc
Pour l'A350, il s'agit du seul accroc depuis le début de la campagne d'essais en vol en juin 2013, laquelle s'est passée sans heurt. L'appareil a été certifié par les autorités européennes de sécurité aérienne le 30 septembre, puis le 12 novembre par ses homologues américains. Fin novembre 2014, la famille A350 avait enregistré 775 commandes émanant de 40 clients dans le monde. La semaine dernière, Finnair, a commandé 8 nouveaux exemplaires.

La semaine dernière, Airbus précisait qu'il comptait livrer une quinzaine d'A350 en 2015. Treize avions sont en production à Toulouse actuellement.

Fabrice Gliszczynski, LaTribune.fr
©photo Rémi Benoit

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :