La Tribune nouvelle formule se dévoile le 15 février

 |   |  625  mots
L'hebdomadaire La Tribune présentera sa nouvelle formule vendredi 15 février.
L'hebdomadaire La Tribune présentera sa nouvelle formule vendredi 15 février. (Crédits : DR)
Média économique leader des métropoles et des territoires, La Tribune lancera officiellement sa nouvelle formule le 15 février aux Espaces Vanel de Toulouse. À cette occasion, un débat sera organisé sur le thème de l’intelligence artificielle et de la transformation numérique des entreprises.

Parce que l'économie ne cesse d'évoluer dans toutes ses dimensions, La Tribune lancera officiellement, le 15 février, une formule remaniée et centrée sur les grands enjeux des transitions industrielles, écologiques et sociétales en cours. Cette nouvelle offre à forte valeur ajoutée - qui se compose d'un hebdomadaire complété, à court terme, d'un site web lui aussi repensé - sera lancée le 15 février et présentée à Toulouse, le même jour, aux Espaces Vanel/Arche Marengo.

Avec cette nouvelle formule, La Tribune se positionne comme le média de la transformation économique telle qu'elle se produit, se vit et se diffuse en France et dans le monde depuis les territoires. La création d'un deuxième cahier dédié aux régions permettra de zoomer sur les moteurs de cette transformation, en mettant en lumière les entreprises les plus médiatiques comme les moins visibles, toutes vecteurs d'innovation, de création de richesse et d'emplois. Des défis technologiques aux grandes transformations de la ville, en passant par les nouveaux paradigmes de la mixité et de l'inclusion, La Tribune sera le reflet hebdomadaire de cette actualité foisonnante en s'appuyant sur l'expertise d'un réseau de rédactions décentralisées sans équivalent dans la presse économique.

Le défi industriel de l'IA et ses conséquences multiples

À Toulouse, le lancement de cette nouvelle formule donnera lieu à une conférence-débat sur le thème "Intelligence artificielle et transformation numérique des entreprises". Si la transition digitale s'impose afin de préserver la compétitivité des entreprises et de booster l'innovation, elle est aussi un passage obligé vers l'implémentation de l'IA. Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région Occitanie en charge du Développement économique, de la recherche, de l'innovation et de l'enseignement supérieur, et Bertrand Serp, vice-président de Toulouse Métropole en charge de l'économie numérique, analyseront les atouts de la région et de la métropole à la lumière de cet enjeu.

Parmi les projets phares portés par l'écosystème local figure l'Institut interdisciplinaire d'Intelligence artificielle baptisé ANITI, que présentera Christian Desmoulins, membre de l'Académie des technologies.

Lire aussi : Intelligence artificielle : le gouvernement salue "l'excellent projet toulousain"

Laurent Gerin, vice-président Italy, Spain, South French Région chez CGI, analysera les moyens d'accompagner les acteurs industriels dans leur transformation digitale, tandis que Stéphane Gras, Data as a service Program Manager chez Air France/KLM, offrira un témoignage sur la collecte de datas employée pour améliorer le service clients du groupe.

Le nouveau préfet ouvrira la matinée

En amont du débat, le préfet de la région Occitanie et de la Haute Garonne, Étienne Guyot, viendra rappeler que l'État a identifié l'IA comme un axe majeur de compétitivité pour l'économie nationale. De son côté, Nicolas Curien, membre du CSA et de l'Académie des sciences, évoquera les scenarii ouverts par ce saut technologique, de sorte qu'il se passe le mieux possible, notamment en terme d'acceptation sociale.

Lire aussi : Les priorités du nouveau préfet Étienne Guyot en Occitanie

Dans la dernière séquence, Johan Aubert, directeur de Domaine digital & devices chez L'Oréal Recherche et Innovation, expliquera dans une keynote comment le groupe cosmétique accélère sa R&D en utilisant des modèles mathématiques. Enfin, parce qu'il faut acculturer les effectifs d'une entreprise aux enjeux de l'IA, Christophe Maillet, vice-président Business consulting Paris de CGI, et Christelle Boileux, vice-présidente Business consulting South French Region pour CGI, éclaireront les innovations managériales à envisager.

Pour assister au lancement de la nouvelle formule, inscriptions sur ce lien.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :