13 ans après AZF, Manuel Valls inaugure l'Oncopole de Toulouse

 |   |  390  mots
Manuel Valls a inauguré l'Oncopole, vendredi à Toulouse.
Manuel Valls a inauguré l'Oncopole, vendredi à Toulouse.
En marge de sa participation au 10e congrès de l'association des régions de France, Le Premier ministre Manuel Valls a inauguré l'Institut universitaire du cancer de Toulouse-Oncopole (IUCT) et le Centre de recherche du Cancer de Toulouse (CRCT). Ce site à l'ambition de devenir l'un des fleurons de la recherche contre le cancer en Europe tout en dynamisant la filière santé régionale.

Ce vendredi après-midi, l'Institut Universitaire du Cancer de Toulouse-Oncopole (IUCT) et le Centre de recherche du Cancer de Toulouse ont été inauguré officiellement. Manuel Valls, Premier ministre, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, et Geneviève Fioraso, secrétaire d'État chargée de l'Enseignement supérieur et de la recherche, étaient présents. À leurs côtés se trouvaient également Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse, Martin Malvy, le président du conseil régional Midi-Pyrénées, ainsi que Philippe Douste-Blazy, le président de la fondation Toulouse Cancer Santé.

"Ce nouvel hôpital est le fer de lance de l'Oncopole, a déclaré Jean-Luc Moudenc. Lancé en mars 2004, il représente un formidable espoir pour la lutte contre le cancer. Notre rôle aujourd'hui est de relancer la dynamique de l'Oncopole pour qu'il associe l'hôpital public et les recherches publique et privée. Notre objectif est que, réunis au sein de l'Oncopole, ils permettent d'accélérer l'innovation médicale en favorisant la recherche et le développement économique de ce secteur".

Lors de sa visite, Martin Malvy a souligné le caractère exceptionnel - parce qu'unique en France - de l'Oncopôle : "Une pièce maîtresse de la recherche sur le cancer qui réunit sur un même site les 3 piliers que sont le soin, avec l'Institut Universitaire du Cancer, l'industrie, avec les laboratoires Pierre Fabre et Sanofi, la recherche, avec le Centre de Recherches en Cancérologie." Pour le président du conseil régional, "Toulouse et Midi-Pyrénées se sont donnés, à travers ce projet, le moyen de développer un champ d'excellence de la recherche clinique en cancérologie, particulièrement dans les domaines du cancer du sein et des cancers du sang".

Campus de cancérologie de dimension européenne, l'Oncopole a été construit sur le site hautement symbolique de l'explosion de l'usine AZF en 2001. Aménagé par la communauté d'agglomération de Toulouse Métropole, en partenariat avec le Conseil général de la Haute-Garonne, le Conseil régional Midi-Pyrénées, l'État et l'Europe, le site s'étend sur 220 hectares. Différents acteurs privés et publics y travailleront pour faire avancer la lutte contre le cancer.

Gael Cérez
© photo Rémi Benoit

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :