Midinnov 2014 a récompensé 9 entreprises de Midi-Pyrénées

La 8e édition du salon Midinnov, organisée hier 30 janvier à Diagora Labège, a mis en avant le sport comme secteur clé du développement industriel en Midi-Pyrénées. Ce rendez-vous annuel a également été l'occasion de récompenser neuf entreprises parmi 128 candidatures, dans le cadre du concours Inn'Ovations. La start-up Whilot a remporté le Grand Prix 2014.
Les lauréats du concours Inn'Ovations 2014
Les lauréats du concours Inn'Ovations 2014

Il est le président d'une jeune start-up et également, depuis hier, le lauréat du Grand Prix du concours Inn'Ovation 2014. Romain Ravaud a fondé Whylot il y deux ans. Avec son équipe, composée de huit collaborateurs, il a développé un moteur électromagnétique. "C'est un moteur très puissant mais très compact, précise l'entrepreneur. Il permet de transformer l'énergie électrique en énergie mécanique". Le dispositif peut s'adapter à différents secteurs d'activité, dont l'aéronautique, le spatial, l'automobile, l'agroalimentaire et l'énergie. La technologie Whylot sera utilisée pour la toute première fois cette année par un producteur de fours industriels.

"Nous sommes prêts à franchir l'étape de la commercialisation", annonce Romain Ravaud, qui va réinvestir le chèque de 50.000 euros reçu hier dans l'industrialisation de son projet. Malgré son enthousiasme, l'homme reste prudent. "Il est compliqué d'annoncer un chiffre d'affaire prévisionnel. Nous devons attendre que notre innovation soit exploitée", précise-t-il. Whylot, qui a enregistré un chiffre d'affaires de 460.000 euros en 2012, a pu compter jusqu'à présent sur le soutien du conseil régional de Midi-Pyrénées, à travers un contrat d'appui de 100.000 €.

128 candidatures pour l'édition 2014
A l'occasion de cette 33e édition du concours, le jury a étudié 128 dossiers de candidatures, dont 111 de PME. Avec une enveloppe globale de 210.000 €, le concours de l'innovation de Midi-Pyrénées est "le mieux doté de France", comme le souligne Martin Malvy, président du Conseil régional. Neuf entreprises ont finalement été distinguées. Le jury s'est attaché au caractère innovant et au champ d'application des solutions proposées, ainsi qu'à la stratégie d'accès au marché et aux retombées économiques - régionales, nationales ou internationales - envisagées par les entreprises.

Le jury du prix Coup de Cœur, présidé par Catherine Jeandel, présidente de Midi-Pyrénées Innovation (voir son interview), a été attribué à l'entreprise Actis, qui fabrique des isolants innovants pour le secteur du bâtiment depuis trente ans. La société ariègeoise travaille depuis trois ans sur un nouvel isolant thermo-acoustique, baptisé Hybris, destiné à l'isolation des toitures, des murs et des combles.

Un projet transfrontalier a remporté le Prix spécial Eurorégion Pyrénées-Méditerranée. Basée à l'Isle-Jourdain depuis 1993, la société Crusta C a choisi la société espagnole Apa, basée à Barcelone, pour développer un système de cuisson et de refroidissement des crevettes dans l'emballage d'origine dès l'opération de pêche. L'entreprise souhaite atteindre de nouveaux marchés et vise un développement international, grâce à l'allongement de la durée de vie des produits.

L'innovation avant tout
La société Beta Tech, basée à Saint-Orens, a remporté le prix Innovation&Futur grâce à son projet de production de biocarburant de troisième génération à partir de micro-algues. Les robots ont par ailleurs été mis à l'honneur avec le prix Innovation&Technologie, remis à l'entreprise toulousaine Delair-Tech, et le prix Innovation&Société, qui a récompensé la société Naïo Technologies, également basée à Toulouse.
Delair-Tech conçoit, produit et commercialise des solutions d'observation aérienne par drones pour les secteurs industriels et agricoles. En 2013, l'entreprise a levé 3 M€ auprès d'investisseurs privés pour accélérer sa croissance sur le marché des drones civils professionnels. La start-up Naïo Technologies vient de lancer la commercialisation de "Oz", un robot de désherbage mécanique autonome. La société souhaite se développer sur tout le territoire français, notamment par le biais d'enseignes spécialisées dans la vente de produits agricoles.

Les étudiants du Lycée Charles de Gaulle de Muret ont reçu le prix Innovation&Formation technologique pour leur invention d'un tricycle électrique. La solution proposée par le laboratoire toulousain Ecolab a obtenu le prix Innovation&Formation par la recherche. Les chercheurs ont étudié un procédé qui permet de dépolluer des terrains contaminés grâce aux plantes de géranium, qui absorbent les matériaux métalliques. Dans la catégorie Innovation & Stratégie, la société Fusia, basée à Revel, s'est distinguée pour sa stratégie d'impression 3D. Spin off de l'entreprise Estève, Fusia fabrique des pièces en inox, acier, aluminium, titane et inconel, par impression 3D.

Simona Pizzuti
© photo DR

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.