Le GIE Garonne lance un programme de 92 logements sociaux à Saint-Lys (31)

 |   |  271  mots
Le GIE Garonne lance un nouveau programme à Saint-Lys
Le GIE Garonne lance un nouveau programme à Saint-Lys
Le GIE Garonne développement regroupe l'OPH 31, la société coopérative de production de logement HLM et le groupe des Chalets. Le groupement d'intérêt économique affiche un chiffre d'affaires en hausse, et lance un nouveau programme mixte à Saint-Lys, au sud-ouest de Toulouse.


Dans son bilan 2013, le GIE Garonne affiche un chiffre d'affaires de 3,2 M€, en progression, et dépendant à 75 % de la construction neuve. Le lancement d'un programme mixte de 92 logements sociaux, 20 lots à bâtir et des équipements publics à Saint-Lys (31), en est une nouvelle illustration. "Ce projet illustre parfaitement les programmes d'aménagement que le GIE souhaite développer à l'avenir, avec des logements collectifs, des lots à bâtir et même de l'habitat participatif grâce au savoir-faire du groupe des Chalets", décrit Jean-Michel Fabre, le président du GIE.

Situé dans le quartier du "Moulin de la Jalousie" à Saint-Lys, il sera réalisé par l'architecte toulousain Axel Letellier. Au programme : deux bâtiments de logements collectifs (dont des logements locatifs sociaux et en PSLA), avec la présence d'une crèche, d'un relais d'assistantes maternelles en rez-de-chaussée et d'une salle multisport. Le projet proposera des maisons en bandes, avec au centre des logements intermédiaires composés de T3 et T2 superposés et desservis par des escaliers extérieurs. 15 % de la surface totale du terrain seront consacrés à des espaces verts.

13,8 M€ de budget
Le budget prévisionnel de ce programme atteint les 13,8 M€ financés par l'État et le Conseil général de Haute-Garonne. La livraison est attendue pour le 4e trimestre 2015. "Parallèlement à ce projet d'aménagement, nous menons en ce moment des travaux de réhabilitation d'envergure à Saint-Lys", précise Jean-Michel Fabre. En effet, l'OPH 31 réhabilite 58 logements sociaux pour un montant global de 1,6 M€. Les travaux s'élèvent à 30 000€ par logement et la livraison est attendue en fin d'année.

Béatrice Girard
©photo DR

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :