Futur parc des expositions : l'enquête publique est lancée

 |  | 479 mots
Lecture 3 min.
70.000 m2 de surface couverte, dont 40.000 m2 destinés aux halles d'exposition
70.000 m2 de surface couverte, dont 40.000 m2 destinés aux halles d'exposition
Une enquête publique unique a été lancée le 4 novembre dernier concernant le futur parc des expositions de Toulouse. Le grand public a six semaines semaines pour prendre connaissance des détails de ce projet de 70.000 m2 de surface couverte et faire remonter ses remarques.

Le dossier d'enquête publique du futur parc des expositions de Toulouse est à la mesure du projet : énorme. Il compte 3.500 pages et six objets distincts portés à connaissance du grand public. "Une fois n'est pas coutume, dans ce dossier d'une ampleur exceptionnelle, nous avons décidé de déposer le permis de construire en même temps, ce qui devrait nous permettre de gagner un an", a décrit Bernard Keller, vice président de Toulouse Métropole, lors du lancement de la procédure. Outre l'enquête préalable à la déclaration d'utilité publique (DUP) et le permis, le document comprend les éléments sur la mise en conformité du PLU, l'enquête parcellaire, le dossier loi sur l'eau, le classement et déclassement des voiries.

Six semaines pour se prononcer
Le grand public a donc six semaines pour consulter ces documents et faire remonter ses informations. "A l'issue de cette période, la déclaration d'utilité publique devrait être prononcée par le préfet dans le courant du premier trimestre 2014. Les terrains qui restent à acquérir le seront par négociation ou, à défaut, par voie d'expropriation", prévoit Bernard Keller. En effet, à ce jour, sur l'emprise totale des 100 hectares nécessaires au projet, l'État et les collectivités doivent encore en acquérir 35. "Il y a deux ou trois points durs pour lesquels le terrain d'entente n'a pas encore été trouvé. Il s'agit de commerçants dont les activités sont situées à proximité immédiate du périmètre", décrit Alain Garès, directeur de la SPLA Europolia, maître d'ouvrage délégué du projet.

Un budget de 300 M€
Le futur parc des expositions conçu par l'agence OMA de Rem Koolhaas développera 70.000 m2 de surface couverte, dont 40.000 m2 destinés aux halles d'exposition. Il permettra d'accueillir jusqu'à 12.000 personnes dans la halle des grands événements. "Grâce à cet outil, nous serons au même niveau que Lyon ou Bordeaux", décrit Bernard keller. Le futur parc des expositions sera directement desservi par le tramway, dont la ligne aura été prolongée de 700 mètres, et se voudra accessible grâce à des raccordements routiers et la création d'un pôle multimodal. Coût de l'opération ? Plus de 300 M€, dont 154 M€ uniquement pour la construction des bâtiments. Le reste étant lié à l'aménagement des voiries, l'arrivée du tramway, les acquisitions foncières et des mesures compensatoires à hauteur de 170 hectares, des frais d'études... 150 M€ sont financés par Toulouse Métropole et le reste à parts égales par la Région et le Département.

Béatrice Girard

© Visuel DR

En savoir plus :

Une réunion publique est prévue à la salle des fêtes de Beauzelle le 23 novembre, à 10 heures. Toutes les informations sont consultables sur www.toulouse-euro-expo.com et dans les mairies des communes concernées par le projet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :