Toulouse, l'adjoint au logement Franck Biasotto dévoile ses projets. Interview

 |   |  539  mots
Franck Biasotto
Franck Biasotto
Adjoint en charge du logement à la mairie de Toulouse, et président d'Habitat Toulouse, Franck Biasotto détaille ses projets à la tête de l'Office public de l'habitat (OPH) de Toulouse. Au programme : la vente d'un millier de logements sociaux au cours de la mandature et la remise en question de l'installation d'un nouveau siège social dans l'immeuble Fidélio. Il revient aussi sur les futures modalités du prêt d'accession toulousain. Vous êtes le nouveau président d'Habitat Toulouse, quelles sont vos priorités à la tête de l'OPH ?

Adjoint en charge du logement à la mairie de Toulouse, et président d'Habitat Toulouse, Franck Biasotto détaille ses projets à la tête de l'Office public de l'habitat (OPH) de Toulouse. Au programme : la vente d'un millier de logements sociaux au cours de la mandature et la remise en question de l'installation d'un nouveau siège social dans l'immeuble Fidélio. Il revient aussi sur les futures modalités du prêt d'accession toulousain.

Vous êtes le nouveau président d'Habitat Toulouse, quelles sont vos priorités à la tête de l'OPH ?

Nous avons validé avant l'été le principe de ventes de logements HLM. Cette campagne démarrera dès 2015 avec une centaine de logements et se poursuivra avec l'objectif d'en vendre un millier au cours de la mandature. Cette stratégie nous permettra d'une part de réintroduire de la mixité au sein des résidences ; et d'autre part de consolider nos fonds propres à un moment où les aides de l'État se raréfient. Un bien vendu entre 80.000 et 100.000 €, nous permet de financer la construction de 5 à 6 logements. Les locataires du parc auront bien évidemment la priorité pour devenir propriétaires et nous avons identifié des biens déjà rénovés dans l'hyper centre historique, à Empalot ou encore Faubourg Bonnefoy.

Où en est le projet de déménagement du siège social d'Habitat Toulouse suite à l'achat de l'immeuble Fidélio par votre prédécesseur ?

La décision d'acheter le Fidélio a en effet été prise avant mon arrivée et je ne trouve pas que cet immeuble corresponde à notre image. Pour autant, je confirme que l'actuel siège social situé rue Roquelaine n'est pas opérationnel pour travailler et accueillir du public dans de bonnes conditions. Je ne remets pas en question la nécessité de déménager, mais je n'ai pas encore arrêté ma décision pour la suite à donner à ce projet. Je n'exclue pas de revendre ou de louer le Fidélio et d'installer les équipes d'Habitat Toulouse dans un endroit plus adapté, pourquoi pas une ZAC comme Borderouge ou la Cartoucherie...

Où en est la mise en place du prêt d'accession toulousain ?

Nous sommes en train d'y travailler, mais les modalités précises de ce prêt ne seront dévoilées que d'ici la fin de l'année. Il s'agira de simplifier le système en passant de 6 à 4 tranches et en relevant les plafonds de revenus. Nous espérons ainsi donner un coup de pouce aux classes moyennes : personnes seules, couples, souvent exclus de tous les dispositifs. Ce prêt concernera aussi bien les achats dans l'ancien que dans le neuf et devra être compatible avec les dispositifs existants de type grand projet de ville (GPV). Il sera ensuite soumis au vote au sein de Toulouse Métropole, car il nous paraitrait logique que les acheteurs des communes environnantes puissent aussi en bénéficier. Enfin, nous travaillons avec les banquiers, les courtiers, et les agents immobiliers pour communiquer au mieux sur cette offre.
Nous comptons aussi favoriser le dispositif du prêt social location accession (PSLA), méconnu et pas toujours bien compris du grand public.

Propos recueillis par Béatrice Girard.
© photo DR

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :