Sciences-Po Toulouse : la Manufacture des tabacs, nouvelle piste privilégiée pour le déménagement de l'IEP

La question du relogement de Sciences-Po Toulouse a fait l'objet de nombreuses discussions tout au long de l'été. Une réunion regroupant des représentants du Rectorat, de la Préfecture, du Conseil régional, de la Ville de Toulouse, de l'Université Toulouse 1 et de l'IEP de Toulouse s'est tenue hier soir, 28 août. Philippe Raimbault, directeur de Sciences-Po Toulouse, était présent. Il livre les dernières informations. Interview.

3 mn

Philippe Raimbault, directeur de Sciences-Po Toulouse
Philippe Raimbault, directeur de Sciences-Po Toulouse

La question du relogement de Sciences-Po Toulouse a fait l'objet de nombreuses discussions tout au long de l'été. Une réunion regroupant des représentants du Rectorat, de la Préfecture, du Conseil régional, de la Ville de Toulouse, de l'Université Toulouse 1 et de l'IEP de Toulouse s'est tenue hier soir, 28 août. Philippe Raimbault, directeur de Sciences-Po Toulouse, était présent. Il livre les dernières informations. Interview.

Quelles sont les solutions possibles pour reloger l'IEP à l'heure actuelle ?
L'Université de Toulouse nous a fait une proposition de relogement que je transmettrai prochainement au conseil d'administration de Sciences-Po. Il s'agirait d'un relogement à la Manufacture des tabacs. Nous ne pouvons pas encore dire si cette solution va convenir. Il faudra d'abord étudier les éléments techniques et vérifier la capacité d'adaptation des bâtiments proposés.

Des travaux seront-ils nécessaires ?
Oui, des travaux seraient à prévoir dans le cas où cette solution serait retenue. Il ne s'agit pas de très longs travaux : six mois environ. Il nous est par contre impossible de définir quand ils pourraient commencer. Ce sera en fonction du calendrier des travaux de Toulouse School of Economics (l'école d'économie doit emménager en septembre 2015 dans un nouveau bâtiment, face à l'auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines, NDLR).

La construction d'un nouveau bâtiment dans le centre-ville a été, un temps, évoquée. Est-ce toujours une solution potentielle ?
Non car ce ne serait pas très viable. Nous souhaitons aller rapidement vers une solution définitive. Un déménagement temporaire à la cité administrative n'est plus non plus d'actualité. Notre but est de ne pas avoir à séparer élèves, chercheurs et administration. L'intérêt de la Manufacture des tabacs est qu'elle nous permet de tout regrouper.

Un déménagement à la Manufacture des tabacs permettrait de tenir le calendrier fixé ?
(L'autorisation d'exploitation du site actuel de Sciences Po Toulouse court jusqu'à septembre 2016, NDLR)
A priori, le calendrier pourrait être tenable. Cela reste sous condition de l'avancement des travaux de construction de Toulouse School of Economics. Chat échaudé craint l'eau froide.

Dans combien de temps saurez-vous si la solution de relogement à la Manufacture des tabacs est satisfaisante ?
Je pense que nous communiquerons début octobre. Nous souhaitons aller rapidement vers une solution. Il est indispensable qu'on y voit plus clair afin de rassurer les étudiants ainsi que les parents. On nous a mis dans une telle situation qu'il est normal que les usagers soient aujourd'hui inquiets.

Début Juillet, l'Université abandonnait l'idée d'un relogement au Quai Saint-Pierre, cette solution peut-elle encore revenir sur la table ?
Cela semble extrêmement difficile. Les premières réunions de l'été avaient pour but de savoir s'il serait possible de sauvegarder le projet Saint-Pierre. La Mairie de Toulouse bloque toute initiative sur ce bâtiment. Initialement, on nous avait dit que c'était un problème d'esthétique. Le préfet a d'ailleurs proposé de baisser encore la hauteur du bâtiment. La Mairie ne souhaite vraiment pas, c'est pourquoi il a fallu réfléchir à des alternatives.

Propos recueillis par Adrien Serrière
© photo DR

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.