Anne Lauvergeon, l'ancienne patronne d'Areva, devient la présidente de l'entreprise toulousaine Sigfox

 |   |  374  mots
Anne Lauvergeon et Ludovic Le Moan
Anne Lauvergeon et Ludovic Le Moan
On n'arrête plus Sigfox. Alors que Ludovic Le Moan a réalisé sa plus grosse levée de fonds le mois dernier (15 millions d'euros) l'entreprise de Labège va être présidée par Anne Lauvergeon, l'ancienne présidente d'Areva. Les deux chefs d'entreprise se sont rencontrés lors du voyage de François Hollande aux États-Unis en février dernier. Ludovic Le Moan veut ainsi accélérer le développement de son réseau télécoms.

On n'arrête plus Sigfox. Alors que Ludovic Le Moan a réalisé sa plus grosse levée de fonds le mois dernier (15 millions d'euros) l'entreprise de Labège va être présidée par Anne Lauvergeon, l'ancienne présidente d'Areva. Les deux chefs d'entreprise se sont rencontrés lors du voyage de François Hollande aux États-Unis en février dernier. Ludovic Le Moan veut ainsi accélérer le développement de son réseau télécoms.

Le site FrenchWeb a annoncé en fin d'après-midi l'arrivée d'Anne Lauvergeon à la tête de Sigfox. Ludovic Le Moan reste le CEO opérationnel de l'entreprise mais l'ancienne directrice d'Areva de 2001 à 2011 va présider l'entreprise toulousaine.

Ancienne sherpa de François Mitterrand, Anne Lauvergeon, 54 ans, a tenu les rênes d'Alcatel avant de prendre la présidente d'Areva, de 2001 à 2011. Une expérience qui lui a valu le surnom d'"Atomic Anne". Après s'être consacrée à des activités de conseil, elle a été nommée en 2013 à la tête d'une commission sur l'innovation par le premier ministre d'alors, Jean-Marc Ayrault. Puis son nom a ensuite circulé lors du récent remaniement ministériel, mais elle n'est finalement pas entrée dans le gouvernement Valls. Celle que d'autres attendaient il y a encore quelques mois à la tête d'Orange ou encore à un haut niveau chez Airbus Group a finalement choisi la start-up toulousaine, Sigfox.

Sigfox, à la conquête du monde
Après la Russie et l'Espagne, la société basée à Labège compte bien se déployer sur les marchés allemand, italien, polonais... mais aussi et surtout aux Etats-Unis et en Asie. Au total, 60 pays ont été choisis et triés par ordre de priorité par la société. Pour cela, Sigfox, spécialiste de l'internet des objets, vient de réaliser sa plus importante levée de fonds : 15 M€. Dans le tour de table, les investisseurs historiques Elaia, Partech, Ixo Private Equity et Intel Capital. D'autres signent leur entrée au capital : Idinvest Partners, le FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, géré par BPI France.

L'entrée en bourse de Sigfox au Nasdaq est également envisagée.

Sophie Arutunian, Alexandre Leoty
© photos Tangi Bertin / Rémi Benoit

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :