Serviciz, le premier salon dédié aux services les 2 et 3 juillet à Toulouse. Interview d'Alain Di Crescenzo

 |   |  455  mots
Alain Di Crescenzo
Alain Di Crescenzo
Premier salon entièrement dédié aux entreprises du secteur des services, Serviciz s'installe au centre des congrès Diagora Labège les 2 et 3 juillet prochains. 100 exposants et 5 000 visiteurs sont attendus pour réseauter, participer à des rendez-vous d'affaires et valoriser des métiers aussi divers que l'ingénierie, la banque ou les services à la personne. L'événement est organisé par le CCI de Toulouse, présidée par Alain Di Crecsenzo. Interview.


Les services représentent 50 % des entreprises de Midi-Pyrénées. Pourquoi avoir attendu si longtemps avant de leur consacrer un salon ?
C'est une bonne question ! C'est vrai, les services représentent 50 % des établissements et de l'emploi de Midi-Pyrénées. Cela coule de source de leur consacrer un événement. La difficulté, c'est que c'est un secteur difficile à appréhender car très diffus. Les services regroupent aussi bien les sociétés de propreté que l'ingénierie, en passant par les services à la personne ou les experts-comptables. Mais c'est désormais chose faite ! Et nous ne faisons pas les choses à moitié puisque pour cette première édition, nous investissons le centre des congrès Diagora Labège, un lieu emblématique. Nous les chefs d'entreprise, nous aimons la prise de risques...

Quel est le poids du secteur dans l'économie régionale ?

Les services ont connu une accélération de leur activité depuis une vingtaine d'années car les entreprises extériorisent de plus en plus les métiers de services pour se concentrer sur leur cœur de métier, notamment dans l'industrie. Ainsi, les services représentent 200.000 emplois dans la région, pour 46.000 entreprises. Le secteur crée de l'emploi, et c'est depuis 5 ans le plus gros contributeur à la croissance du territoire.

Les "services", c'est un terme très vague. De quels métiers parlons-nous exactement ?
Il y a les services aux entreprises et les services aux particuliers. La première branche est la plus importante. On y trouve les banques, les assurances, le nettoyage, l'ingénierie, les experts comptables, le transport et la logistique, etc. Et puis il y a l'hôtellerie, la restauration, les tic, les médias, la communication...

Quel est l'objectif de Serviciz ?
Le salon est destiné aux entreprises des services, et à ceux qui les utilisent, ou pas ! Serviciz propose d'être la vitrine des savoir-faire des entreprises de services de Midi-Pyrénées, mais c'est aussi un salon business : nous souhaitons y développer les marchés des entreprises exposantes, booster leurs réseaux et favoriser les achats de proximité. Vous connaissez mon leitmotiv : n'allons pas chercher à 500 kilomètres ce qui existe ici !

Vous faites partie des représentants de CCI en colère, qui refusent les coupes budgétaires du gouvernement, où en est ce dossier?

Justement j'en saurai plus demain! Je rencontre à 18h15 Carole Delga, la secrétaire d'État au Commerce, à Bercy. Lors de cet entretien, je serai accompagné d'André Marcon, président de CCI France, et de Judith Jiguet, directrice générale de l'Assemblée des chambres françaises de commerce et d'industrie (ACFCI).

Propos recueillis par Sophie Arutunian
© photo Rémi Benoit

En savoir plus :

Programme complet inscriptions : www.serviciz.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :