Spatial : Lionel Suchet nommé directeur général délégué du Cnes

 |   |  172  mots
Lionel Suchet est jusqu'ici directeur de l'innovation au sein du Cnes.
Lionel Suchet est jusqu'ici directeur de l'innovation au sein du Cnes. (Crédits : Rémi Benoit)
Le président du Cnes Jean-Yves Le Gall a nommé Lionel Suchel en tant que directeur général délégué du Centre national d'études spatiales.

Petit remaniement à la tête du Cnes. À la suite de la nomination de Joël Barre en qualité de délégué général pour l'armement, Lionel Suchet a été désigné pour lui succéder en tant que directeur général délégué par le président du centre national d'études spatiales Jean-Yves Le Gall. Après 15 années d'expérience au sein du Cnes dans le domaine des vols habités, Lionel Suchet était depuis un an et demi le directeur de l'innovation, des applications et de la science du centre.

 "Je suis convaincu qu'avec Lionel, le Cnes est en parfait ordre de marche pour relever les défis auxquels il est confronté, qui concerne ses cinq domaines d'activité, Ariane, les sciences, l'observation, les télécommunications et la défense et qui se déclinent autour des trois enjeux structurants de l'activité spatiale, l'innovation, le climat et l'exploration", a réagi Jean-Yves Le Gall.

Lionel Suchet est remplacé par Gilles Rabin à la direction de l'innovation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/08/2017 à 9:55 :
la France va t elle se transformée? encore engluée dans ses atavisms....
Lionel suchet nommée à la tête de l'agence spatiale parce qu'ingénieur de l'armement. Comment peux t on penser que la chance d'une étape il y a plus de 30 ans conditionne ainsi le parcours d'une personne... trés beau message pour tous ceux qui ne demeritent pas, mais qui n'ont pas eu la chance de faire un tel parcours? C'est à la fois dégradant pour Lionel Suchet qui a certainement beaucoup d'autres mérites pour les autres.

Autre anomalie, de taille celle là , comment peut-on imaginer qu'un économiste specialiste du transport ferroviaire va diriger la politique scientifique spatiale....
c'est encore l'idée que n'importe qui peut faire n'importe quoi du moment qu'il est passé dans un cabinet de ministre.

La France va-t-elle pouvoir se transformer???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :