Véhicules électriques : le Toulousain Ze-Watt lève 1 million d'euros

 |   |  365  mots
La startup Ze-Watt a déjà séduit plusieurs entreprises dans la région toulousaine
La startup Ze-Watt a déjà séduit plusieurs entreprises dans la région toulousaine (Crédits : ze-Watt)
La startup toulousaine Ze-Watt, spécialisée dans les bornes de recharge pour véhicules électriques, vient d'annoncer une levée d'un million d'euros auprès de plusieurs acteurs. Cela doit permettre à la société de financer le développement sur l'ensemble du territoire français de "stations-services" électriques sur les sites des entreprises.

Ecocert, Thales, Safran et Continental Automotive ont déjà été convaincus. Pour séduire d'autres entreprises et installer de nouvelles "station-services électriques", Ze-Watt vient de lever un million d'euros auprès de MP Croissance, Takara Capital, le CA Toulouse 31 Initiatives et BPI France. Lancé en avril 2015 par Éric Gaigneux, ancien directeur général financier dans le BTP,  la startup toulousaine propose en effet aux entreprises, aux institutions publiques et à leurs salariés une offre de services de recharge pour véhicules électrique sur le lieu de travail.

"Lors d'un voyage dans la Silicon Valley, j'ai vu que Google, Apple et Cisco avaient mis en place des bornes électriques pour leurs salariés, raconte-t-il. Cela m'a incité à faire la même chose ici, car il n'y avait pas de solution sur le marché français."

Ze-Watt s'inscrit dans une démarche écoresponsable pour développer une mobilité sans émissions de CO2. La société assure la mise en place et la gestion des bornes de recharges. Pour les salariés des entreprises qui s'équipent, il suffit de s'inscrire sur le site pour recevoir un badge d'accès aux bornes.

Lire aussi : MobilyGreen et Ze-Watt ciblent le marché des bornes de recharge électrique

Doubler ses effectifs d'ici à 2017

"À ce jour, Ze-Watt compte déjà plus de 300 usagers à Paris, Lyon ou Toulouse qui ont déjà adopté la solution de recharge sur leur lieu de travail", indique la société et la levée de fonds va permettre à Ze-Watt de déployer son équipe commerciale pour être encore plus présent au niveau national. La société de 10 salariés compte ainsi doubler ses effectifs d'ici à fin 2017.

"La station-service du quotidien sera demain sur le lieu de travail : elle sera électrique, payante, connectée et bien adaptée à l'usage. Il s'agit d'un dispositif essentiel pour décarboner nos déplacements quotidiens et aller dans le sens de la transition énergétique. Cela implique une évolution des habitudes, mais les acteurs économiques (employeurs et salariés) évoluent rapidement sur ces sujets et notre offre rencontre un succès grandissant car elle est finalement très simple à mettre en place", avance Éric Gaigneux, président et cofondateur de Ze-Watt.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :