Delair-Tech renouvelle son Pass French Tech

 |   |  245  mots
Aile d'un drone fabriqué par Delair-Tech
Aile d'un drone fabriqué par Delair-Tech (Crédits : Rémi Benoit)
La start-up toulousaine Delair-Tech, spécialiste des drones professionnels, vient de renouveler son Pass French Tech. Labellisée pour la première fois en 2015, ce renouvellement est le fruit d'un développement à l'international rapide et d'un chiffre d'affaires en 2016 de 7,1 millions de dollars.

Première startup toulousaine à recevoir le Pass French Tech en juin 2015, la société Delair-Tech, qui produit et commercialise des drones professionnels autonomes, vient de renouveler son Pass French Tech.

Ce dernier est remis aux jeunes entreprises françaises innovantes, à forte croissance, avec de belles perspectives pour l'avenir. Ce label "fait partie de la visibilité et de la reconnaissance. C'est un gain en notoriété", explique ainsi Michaël de Lagarde, CEO de l'entreprise Delair-Tech fondée en 2011. Cette dernière a notamment vu passé son CA de 2 M$ en 2015 à 7,1 M$ l'année dernière. Pour maintenir ce rythme de développement, la société toulousaine s'appuie sur 3 vecteurs de croissance : l'innovation, l'international et le développement d'une offre globale.

Lire aussi : Drones : Delair-Tech poursuit sa stratégie de croissance

Présent dans 80 pays

Delair-Tech propose ainsi des services de traitement d'images à haute valeur ajoutée à destination des métiers de l'industrie, de l'agriculture et de la sécurité civile. Par ce positionnement stratégique, l'entreprise ambitionne de devenir leader du marché des drones professionnels. 2017 doit permettre de poursuivre le développement commercial, notamment à travers son réseau de distributeurs, qui représente aujourd'hui 150 points de ventes dans 80 pays.

Avec le rachat de Gatewing, qui a permis au groupe de doubler sa capacité de production, Delair-Tech compte aujourd'hui 106 employés. Une vingtaine d'embauches est prévue en 2017 pour consolider la société, qui s'est installée à Labège fin 2016, quadruplant ainsi sa surface de travail.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :