Renault mise sur la simulation pour rendre fiable sa voiture autonome

 |   |  525  mots
Renault voudrait commencer à faire rouler ses premières voitures autonomes à partir de 2020.
Renault voudrait commencer à faire rouler ses premières voitures autonomes à partir de 2020. (Crédits : Renault)
Renault vient de créer une coentreprise avec l'expert en simulation Oktal, une filiale de la société toulousaine Sogeclair. Objectif : investir massivement dans la simulation et accélérer la mise sur le marché de véhicules autonomes.

Depuis une vingtaine d'années, Renault travaille avec Oktal, une filiale de la société toulousaine Sogeclair, sur la simulation automobile. Le 4 juillet dernier, les deux entreprises ont décidé...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :