Industrie du futur : pourquoi il est trop tôt pour investir dans la fabrication additive

 |   |  1231  mots
Turbine vue sur le côté chez la société Fusia
Turbine vue sur le côté chez la société Fusia (Crédits : Fusia)
En Occitanie, 29 sociétés de la supply chain aéronautique et spatiale se sont déjà lancées dans la fabrication additive, une méthode innovante de production qui pourrait révolutionner l'industrie. Pourtant, une étude de l'agence Madeeli préconise de ne pas investir "massivement dès maintenant" dans cette technologie. Explications.

Ce mardi 10 janvier ont été présentés les résultats d'un travail entamé depuis plus d'un an par l'agence régionale Madeeli sur la fabrication additive (impression 3D appliquée à la production...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :