Idex, le dossier de la discorde à Toulouse ?

 |   |  26  mots
L'Université fédérale de Toulouse.
L'Université fédérale de Toulouse. (Crédits : Rémi Benoit)
Le renouvellement de l'Idex va-t-il faire renaître cette année les tensions que le monde universitaire toulousain avait traversé en 2012 lors de l'obtention de ce label d'excellence pesant 25 millions d'euros par an ? Pour certains observateurs, l'Université n'a en effet pas tenu tous ses engagements et manquerait d'ambitions pour les années à venir. Des critiques réfutées par Marie-France Barthet, la présidente de l'Université fédérale de Toulouse.

Quatre ans après un départ houleux, l'Idex (Iniative d'excellence) va-t-il à nouveau déchirer la communauté universitaire et scientifique toulousaine ? À l'occasion du renouvellement de ce...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :