Linky : ce qui va changer avec l'installation de ces nouveaux compteurs à Toulouse

 |   |  706  mots
Installation d'un compteur Linky à Toulouse.
Installation d'un compteur Linky à Toulouse. (Crédits : Rémi Benoit)
Depuis décembre, ERDF a déployé 600 compteurs Linky dans le quartier des Amidonniers à Toulouse. Ces compteurs nouvelle génération doivent permettre aux consommateurs de mieux gérer leur facture d'électricité. Mais qu'en est-il réellement ? Faut-il avoir peur des ondes émises par ces appareils et comment seront sécurisées les données des clients ?

"Je suis venue voir à quoi ressemble ce mystérieux compteur. On entend beaucoup de choses sur Linky et j'ai plusieurs inquiétudes : quel est l'impact sur la santé avec les ondes mais, surtout, est-il est possible que ma facture d'électricité soit majorée", s'interroge Josette, une Toulousaine de 80 ans. Elle fait partie de la petite dizaine d'habitants du quartier des Amidonniers à être venue poser ses questions à ERDF.

Ce jeudi 21 janvier, le gestionnaire du réseau inaugurait officiellement le déploiement des 600 premiers compteurs Linky à Toulouse, en présence notamment de Jean-Luc Moudenc, président de la métropole. D'ici à l'été, les quartiers de Saint-Michel et Empalot seront à leur tour équipés et, in fine, 440 000 compteurs doivent être installés d'ici à mai 2020 au sein de Toulouse Métropole, avec la création d'une centaine d'emplois en 5 ans au sein d'ERDF.

"L'intérêt pour le client est que le relevé de son compteur se fera à distance. Il n'aura plus besoin de prendre rendez-vous avec un agent. Cet outil permettra également de concrétiser la démarche de smart city, de mieux maîtriser la production d'énergies renouvelables ou la recharge de voitures électriques. Enfin, le client pourra mieux maîtriser sa consommation", explique Jean Paoletti, le directeur ERDF Midi-Pyrénées.

Précarité énergétique : l'affichage en euros pas encore acté

Mais, concrètement, pour analyser sa facture, le client devra faire la démarche de se connecter sur son espace client en ligne. En fonction de ses habitudes, il pourra comparer son profil de consommation avec celui d'autres clients, et sa consommation au fil de la journée. "Il pourra également se fixer des objectifs de consommation, et recevoir des alertes SMS s'il les dépasse", détaille Dominique Hourtale, responsable du projet Linky en Haute-Garonne.

En revanche, l'affichage en euros ne sera pas généralisé. Dans le cadre de la loi sur la transition énergétique, la ministre de l'Écologie Ségolène Royal avait souhaité que les personnes en situation de précarité énergétique bénéficie d'un boîtier complémentaire à installer à côté du compteur pour afficher leur facture d'électricité au jour le jour. Mais, pour le moment, cette disposition n'est pas encore actée. Et du côté d'ERDF, on explique que, "pour des raisons de coûts et de droits à la concurrence", l'affichage en euros ne sera pas étendue à l'ensemble des clients. Des acteurs privés pourraient donc se saisir de ce marché des boîtiers intelligents capables d'interpréter la consommation des clients.

"Pas de danger pour la santé", selon ERDF

Depuis l'annonce de l'installation de ces compteurs, plusieurs associations, à l'image des Robins des toits, sont montés au créneau pour dénoncer la nocivité de ces nouveaux compteurs. "Les nouveaux compteurs sont toxiques et agresse toute cellule vivante, estiment les Robins des toits. Il faut être à plus ce 5 mètres du compteur pour être dans des valeurs jugées acceptables sur le plan sanitaire... Mais qu'ils soient sur les paliers dans les immeubles, dans les jardins ou sur les trottoirs, ces compteurs sont des des lieux où nous passons quotidiennement du temps."

En revanche, pour le laboratoire d'essais CEM de Toulouse, le rayonnement des compteurs Linky est équivalent à celui des anciens compteurs. Même constat pour le CRIIREM, organisme indépendant qui recommande tout de même "une distance de prévention de 2 mètres pour des expositions non impactantes dans les lieux de vie et de 5 mètres dans les lieux proches des concentrateurs, exposés à des champs électromagnétiques plus élevés".

"Il n'y a pas de danger", affirme de son côté Jean Paoletti, le directeur ERDF Midi-Pyrénées. "Il faut préciser aussi qu'il n'y a pas de wifi donc pas d'ondes radio et que l'information transite par des câbles électriques", complète Gaétan Guéguen, directeur territorial d'ERDF pour Toulouse Métropole. Concernant la sécurisation des données, Jean Paoletti précise que "les données clients sont cryptées et ERDF s'est engagé à ne pas les vendre à d'autres acteurs".

Les clients sont en droit de s'opposer à la pose des compteurs Linky mais, pour l'instant, Toulouse n'a enregistré que 0,9 % de refus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/06/2017 à 14:28 :
D'après tout ce que l'on peut lire ou entendre sur le compteur LINKY il semblerait que "EDF" ne soit pas capable de gérer efficacement ses projets comme cela est le cas pour leur caisse de retraite quand on sait que tous ceux qui payent une facture d'électricité participent au comblement du déficit de leur caisse de retraite des personnels alors que leurs salariés ont de sacrés avantages (salaire, mutuelle, assurance, facturation électricité et gaz.....).
Si ce compteur permet une réduction de leurs effectifs cela nous coutera peut etre moins cher.

Pour ma part, dans le doute, je demanderai a ce que l'ancien compteur reste en service afin de pouvoir contrôler le nouvel appareil.
a écrit le 13/03/2017 à 13:47 :
Si EDF insiste pour m'imposer le compteur Linky j'ai envisagé de changer de fournisseur. Pouvez-vous me dire si DirectEnergie pose le nouveau compteur ? Merci
a écrit le 11/03/2017 à 10:23 :
LE RESEAU ELECTRIQUE RAYONNE ET EST CANCERIGENE. il faut en être conscient
a écrit le 11/03/2017 à 10:20 :
Une prise électrique non utilisée rayonne sur 1m à une fréquence de 50Hz. Des risques de cancers, leucémie ... sont même à déplorer. Un simple testeur basse fréquence les détecte.
Réponse de le 12/03/2017 à 20:24 :
"rayonne sur 1m" pour combien de dB (dBi, dBm, autre) ou µV/m si vous préférez ?
Si vous ne donnez pas le niveau de signal, ça rayonne à 100m.
On pourrait passer à 60Hz comme aux USA/Japon, c'est peut-être mieux ?
Mes parents sont décédés à plus de 80 ans, le champ des prises n'a pas dû les perturber énormément (la grand mère avait du 110V à Paris, j'ai vécu le changement vers le 220, les appareils étaient bi-tension avec commutateur, juste un transfo du poste à transistors qui a grillé, on l'avait oublié). [pensez à couper le Wifi, le CPL, les GSM, le DECT si pratique]
a écrit le 11/03/2017 à 10:18 :
. "Il faut préciser aussi qu'il n'y a pas de wifi donc pas d'ondes radio et que l'information transite par des câbles électriques", complète Gaétan Guéguen, directeur territorial d'ERDF pour Toulouse Métropole.
M. Gaétan Guéguen est-il au courant que tout appareil utilisant de l'électricité rayonne ? Il nous prend pour des ignares ? Même une prise électrique non utilisée rayonne sur 1m à une fréquence de 50Hz. Des risques de cancers, leucémie ... sont même à déplorer. Un simple testeur basse fréquence les détecte.

Ils nous mentent depuis le début. Les lignes électriques domestiques sont nocivent à la santé. Alors ajoutez en plus de ces basses fréquences de la haute fréquence (CPL) et vous êtes sûr d'avoir un cancer dans 10 ans
Réponse de le 15/03/2017 à 17:12 :
Pourquoi continuez-vous d'utiliser un ordinateur qui fonctionne avec du courant électrique alimenté par le secteur?

Non seulement vous vous prenez tout ce que crache le secteur en 50Hz mais aussi le rayonnement électromagnétique induit par les différentes horloges internes de votre machines (les fameux MHz et GHz, c'est bien la fréquence du courant porteur interne). Sans compter que le wifi et le bluetooth sont peut-être actifs...

Si vous voulez étayer vos affirmation (qui n'ont rien à voir avec les compteurs linky par ailleurs), argumentez en référençant les études sanitaires associées. Vous serez plus crédible.

Ah oui, dernier point le rayonnement des votre installation (affirmation qui est factuelle) qui doit être entre 6 et 12 kVA n'a rien à voir en termes de puissance avec le rayonnement des lignes haute-tension.
a écrit le 08/03/2017 à 15:07 :
" Les clients sont en droit de s'opposer à la pose des compteurs Linky ..."

Alors là, tout faux : " le compteur n'appartient pas aux consommateurs mais à ERDF et vous ne pouvez pas vous opposer à son remplacement" (dixit : 60 millions de consommateurs)
Réponse de le 13/03/2017 à 14:34 :
Les clients sont tout à fait en droit de s'opposer à la pose des compteurs Linky , d'ailleurs plus bas dans les commentaires, vous trouverez des témoignages de lecteurs qui ont fait cette démarche.
a écrit le 08/03/2017 à 12:57 :
Apparemment ils ne sont pas fiable dans le comptage en KWH d'après une études (Cf dernier article de la tribune)
a écrit le 08/03/2017 à 11:01 :
"Il faut préciser aussi qu'il n'y a pas de wifi donc pas d'ondes radio et que l'information transite par des câbles électriques" => et comment donc les informations arriveront elles jusque chez ERDF-ENEDIS ? En voyageant par CPL sur les fils électriques ? quelle puissance faut-il pour relier les habitations aux concentrateurs du fournisseur ? ... etc
a écrit le 08/03/2017 à 8:04 :
J ai des factures plus importantes. Comment verifier mon compteur Linky ?
Merci.
a écrit le 24/01/2016 à 11:16 :
105.000 compteurs intelligents retirés au Canada après 8 incendies…

http://lesmoutonsenrages.fr/2016/01/17/105-000-compteurs-intelligents-retires-au-canada-apres-8-incendies/
Réponse de le 12/03/2017 à 20:31 :
Y a du y en avoir un dans les essais EDF, je crois avoir lu. Défaut de fabrication, sans doute corrigé (!). Quand j'ai fait installer ma cuisine, le four ne voulait pas fonctionner, un fil mal serré/mal mis au tableau électrique d'origine, l'ai remis en bon ordre (ajouté 2 sectionneurs, pour le garage, c'était commun avec le RdC).
Pour bien faire, au lieu de prendre les mêmes modèles éprouvés que d'autres pays, on a inventé les nôtres.
a écrit le 23/01/2016 à 12:48 :
- Les Communes peuvent refuser les compteurs Linky et Gazpar !

http://refus.linky.gazpar.free.fr/

- L’Allemagne renonce à la généralisation du compteur intelligent.

http://www.lemoniteur.fr/article/l-allemagne-renonce-a-la-generalisation-du-compteur-intelligent-27503537

- Philippe Rocasalbas « Les collectivités seront bien propriétaires des compteurs Linky » :
par Charles-Antoine Gautier, chef du département Énergie de la FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies)

Vidéo : http://www.maire-info.com/etat-administration-centrale-elections/interview/-les-collectivites-seront-bien-proprietaires-des-compteurs-linky--article-19028 (Édition du 2 Décembre 2015)
a écrit le 23/01/2016 à 12:13 :
parlons du personnel qui était chargé de collecter les relever compteur,qui seront au chômage.au pardon! ont ne renouvellera pas le personnel il ne seront pas au chômage (seul ceux qui y sont deja ne trouveront pas de place) .Mais c'est vrai qu’une entreprise comme erdf est en difficulté financières.Surtout que le cout de l'installation des compteurs linky vont leur couter une fortune et que cela ne sera pas intégrer progressivement dans le cout de l’électricité.Cela etant t valable dans bien d'autre domaine qui font cela dans notre intérêt et non pas le leur (ou ceux de leurs actionnaires qui ne prenne plus de risque)
Réponse de le 12/03/2017 à 20:41 :
Pour relever le gaz, la camionnette s'arrête à chaque numéro (c'est groupé par paires chez nous, impasse), en laissant tourner le moteur (ça serait dommage de le couper). J'ai raboté le plastique car la porte frottait un peu, ça permet de relever plus vite, du moins ne pas laisser la porte ouverte comme parfois (faut soulever pour arriver à fermer, au bout d'une journée, il finit par se lasser à faire ça). :-)
Passionnant comme boulot de sous-traitant de GrDF (pour ErDF y a un système de mesure sans contact, bobines dans le rond qu'on voit parfois sur les plaques de coffrets) !
Sûr que les robots prennent la place des gens, mais relever les compteurs est-ce valorisant ? Ils pensaient demander aux postiers de le faire, vu qu'il y a moins de courrier à distribuer.
a écrit le 22/01/2016 à 15:37 :
D'ores et déjà, je refuserai la pose de ces nouveaux compteurs car pour moi, ils ne sont d'aucune utilité et si en plus, il y a le risque d'émissions d'ondes, je ne vois pas l'intérêt pour le consommateur - A mon avis, il y en a un pour EDF qui pourra mieux nous piller ...
a écrit le 22/01/2016 à 15:13 :
1) Ce compteur est une véritable arnaque, il va couter 4 milliards à EDF et à la fin c'est le consommateur qui paiera.
2) Ce compteur est dangereux pour la santé car l'ajout du CPL va provoquer une émission d'ondes électromagnétiques permanentes dans tous les logements, qui s'ajouteront à celles des box internet, des téléphones portables (DEC) et des antennes relais, provocant un brouillard électromagnétique très nocif notamment pour les enfants ou les personnes sensibles.
3) Ce compteur est un mouchard qui pourra donner des informations aux autorités à la demande, il pourra être piraté vu qu'il émet par Wifi.
4) Ce compteur à été refusé en Allemagne et rencontre beaucoup de problèmes dans d'autres pays comme le Canada ou les EU.
5) Ce compteur n'est pas obligatoire, malgré les annonces mensongères du gouvernement et d'EDF par voies médiatiques. Vous pouvez donc le refuser par lettre recommandée car il n'est pas conforme au code du commerce vu que la marchandise vendue dans votre contrat actuel (courant en 50 hertz) a été modifiée et remplacée sans votre accord par une marchandise différente ( courant 50 hertz + CPL toxique).
6) Surtout renseignez vous bien avant d'accepter ce compteur.
voir ce site : next-up.org
Réponse de le 12/03/2017 à 20:50 :
Ajout du CPL par Linky et émission par Wifi, faut choisir, c'est pas pareil du tout. CPL courant porteur qui ne peut être à haute fréquence sinon il fuit, le WiFi c'est voisin du microondes (2,2GHz, 2,4GHz).
Chez vous j'espère que vous avez un téléphone filaire (les DECT sont à onde (MHz)) pas de Wifi, pas de CPL sur votre box (c'est aisé de faire un réseau éthernet RJ45 en tirant du câble (catégorie 6) pour avoir le web dans chaque pièce), pas de téléphone mobile (GSM en 0,9 ou 1,8GHz)). Il ne faut pas dire "ça s'ajoute" car si on craint, on n'a rien qui rayonne chez soi, tout coupé sauf le secteur.
Les données sont transmises le soir, une fois par jour a priori. Si vous demandez heure par heure, ou minute par minute, c'est agrégé et le tout transmis en paquet. Par contre, si faut faire changer le calibre (conso limite), à distance, ça sera payant (intervention, action d'un opérateur).
a écrit le 22/01/2016 à 12:31 :
Pour ma part, il "semblerait" que ces compteurs présentent un problème pour ceux qui ont des ateliers et notamment des moteurs, car, les anciens compteurs encaissent les crêtes de consommation de démarrage des machines alors que les linky sautent automatiquement au premier watt de dépassement et vous forcent donc à changer d'abonnement ou à jongler
a écrit le 22/01/2016 à 12:16 :
Linky produit toxique..

https://www.youtube.com/watch?v=EhJbLJvouvI
a écrit le 22/01/2016 à 9:36 :
Détails importants: ce compteur émettra sur la porteuse 50hz un courant CPL qui permettra de savoir quels sont vos consommations par prises électriques donc par appareil. Ces prises CPL de même technologie que celle utilisées pour diffuser le signal internet par les prises de courant pour éviter l'utilisation du WIFI, émettront des ondes électromagnétiques dans toutes les pièces, chambres d'enfants inclussent. Ce courant CPL permettra à l'avenir a EDF de faire des délestages de vos appareils pour régulation de la distribution du courant dans votre quartier. Imaginez que votre machine à laver s'arrête d'un coup ! Et enfin cerise sur le gâteau le coût du KW augmentera car ne sera plus calculé sur la puissance active mais sur la puissance réactive ( P=UI Cos phi )
Réponse de le 22/01/2016 à 11:32 :
Connaitre la consommation de chaque prise, vous faites ça comment, techniquement ? Le compteur additionne, comptabilise, sauf si vous n'utilisez qu'un appareil à la fois (j'ai de la chance, ma VMC tourne 24h/24, ça brouille l'analyse).
Avec de futures prises intelligentes, pourquoi pas,, ou des appareils télécommandables depuis Linky (dans 10-20 ans ? Il faut une norme à répercuter aux constructeurs chinois).
A part vous couper le courant globalement, comment voulez-vous délester votre lave linge ? Vous avez un système de commutation télécommandable sur chaque sectionneur de votre tableau électrique ? Pas moi, pourtant il est récent.
Par contre, on peut envisager un jour un tarif variable qui vous fera décider de reporter vous même le lavage, car les kWh seront chers dans une période de surcharge, là, l'économie à faire sera en €€€ pas en kWh. Ou un tarif profilé selon vos habitudes vs celles des voisins si vous êtes décalé (genre travail de nuit, consommation différée donc moins chère car vous utilisez de l'énergie abondante à ce moment là).
Des signaux basse fréquence guidés par des fils en cuivre, ça ne doit pas rayonner tant que ça (cinq octets(chiffres) de relevé du compteur ça ne demande pas un débit monstre !), c'est pas du haut débit. Sur le concentrateur, vers le transfo du quartier, y aura un émetteur GSM en hauteur comme le téléphone que vous avez dans votre poche de pantalon (aïe !) ou de chemise (aïe), ça c'est du 0,9 ou 1,8GHz et regroupe les infos de tout le quartier mais ça doit être compressé (mathématiquement)? et crypté.
J'ai un bloc d'alimentation avec cosinus phi 0 (condensateur), EDF ne va pas apprécier, tant pis, c'est pratique.
Réponse de le 22/01/2016 à 15:10 :
Faites le test vous même avec un détecteur mesureur de niveaux d'ondes a coté d' une prise CPL et vous serez surpris ! Quant à être incité à soit même programmer les machines par rapport aux voisins, cela se rapproche du collectivisme stalinien
a écrit le 22/01/2016 à 7:46 :
Surtout que le gouvernement a tout prévu avec ce nouveau compteur. On ne vous le dit pas. Mais lorsque vous rechargerez votre véhicule électrique le compter le détectera et comme d'habitude TAXE ajustée comme on le fait actuellement avec le Diesel.
Réponse de le 22/01/2016 à 11:37 :
On n'a pas de voiture électrique, on attend la pile à combustible pour tout, électrique mais sans recharge (sauf hydrogène taxé).
Le smart-grid est censé pouvoir utiliser, en pointe, quand elle sont reliées au chargeur, les batteries des voitures électriques pour envoyer de l'énergie dans le réseau quand y a besoin et les recharger ensuite quand l'énergie devient plus abondante. Une "tampon".
Comme dans le sud, y a une expérimentation pour stocker l'énergie dans les ballons d'eau chaude le jour quand y a trop d'électricité mais donc ne plus chauffer le soir (heures creuses). Un stockage comme un autre.
Votre taxe "recharge électrique", elle apparaitra sous quelle forme sur la facture ?
a écrit le 22/01/2016 à 6:08 :
Ca commence par une augmentation du tarif de l'électricité de 2,5% par an pendant quatre ans, vraiment pas content!!!
a écrit le 21/01/2016 à 22:13 :
Ce compteur absorbe une puissance de 15 watts.
Quelle puissance est-elle nécessaire pour en faire fonctionner 60 millions?
a écrit le 21/01/2016 à 19:42 :
Ce n'est pas dangereux mais il faut se tenir à plus de deux mètres

Si c'est pas dangereux je ne devrai pas avoir besoin de m'en éloigner ?
Réponse de le 22/01/2016 à 11:41 :
"mais il faut se tenir à plus de deux mètres" vous avez lu ça où ? C'est du copié/collé de web ? On trouve tout et n'importe quoi sur internet.
Comment vous le relevez, le compteur ? Faut une bonne vue. Je relève mes compteurs (élec DirectEnergie, gaz Antargaz) chaque 1er du mois pour voir ma consommation, je dois être à 10 cm pour voir le petit écran après appui sur un bouton (bleu).
Plus d'un mètre si on reste assis devant toute la journée ?
a écrit le 21/01/2016 à 19:37 :
Donc, en résumé, le mot "smart" signifie piratable. D'habitude, je suis optimiste, là, par contre, va-y avoir des surprises...
a écrit le 21/01/2016 à 19:02 :
J'avais lu le contraire, qu'on ne pouvait pas s'opposer à la pose de ce compteur. Qu'en est-il exactement ?
Réponse de le 22/01/2016 à 9:26 :
Vous pourrez vous y opposer moyennant une pénalité de 1500€ !!
Réponse de le 22/01/2016 à 11:36 :
C'est absolument faux, Friendly. AUCUNE sanction si l'on refuse. On a tout à fait le droit de refuser de se faire baigner d'ondes dangereuses 24h/24, de se faire espionner, de risquer un incendie vu que les câbles ne seront pas blindés, ce qui n'est un manque de respect des règles de sécurité de l'Electricité, et on a aussi le droit de refuser que sa facture augmente alors qu'on n'a aucun appareil en plus.
Alors Friendly, renseigne-toi mieux avant de dire des bêtises. A moins que tu sois un troll.
Allez tous taper "refus linky gazpar free" sur Google et vous apprendrez plein de choses.
Réponse de le 22/01/2016 à 12:01 :
Non, cette mesure sur la pénalité a été retiré du texte de loi par la pression des lobby consommateurs.
Réponse de le 22/01/2016 à 12:19 :
Moi j'ai envoyé une lettre de refus à mon fournisseur, ses agents n'ont alors pas touché mon compteur ( j'avais mis une affiche dessus) . En plus, il parait que le projet de pénaliser le consommateur d'une amende de 1500 euros pour refus de ce nouveau compteur, a finalement été rejeté. Ce qui signifie qu'on a le droit
a écrit le 21/01/2016 à 19:02 :
"Enfin, le client pourra mieux maîtriser sa consommation" attendons les statistiques après coup (prétexte pour faire avaliser le truc, le SMS de surconsommation vous fera couper le disjoncteur ?). Sans internet (20% de la population en France), ça sera difficile. Sans téléphone mobile également (y en a). Les SMS en fixe, pas sûr que ça soit développé (ça pourrait, un DECT peut afficher un peu de texte)
Ici il arrive en juillet 2018.
Le rayonnement, j'ai l'impression que les gens confondent les signaux basse fréquence qui transitent sur les fils de cuivre (CPL) et ceux (téléphonie mobile 0,9 et 1,8GHz, proche du Wifi à 2,4GHz) issus du concentrateur du quartier, les mêmes que le téléphone mobile qu'ils mettent dans leur poche de pantalon (aïe) ou de chemise (pas côté gauche si possible).
J'avais entendu qu'il existe des boitiers pour avoir les informations de consommation dans la maison, loués 8 euros par mois, soit 96 par an. Mais pas les prix car un jour on verra des tarifs modulés selon la charge du réseau, délestable ou pas, et aussi des abonnements profilés, là ça variera, variera, ...
a écrit le 21/01/2016 à 18:53 :
Ouh là ! "Mais quand est-il réellement ?" qu'en est-il !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :