L’exploration martienne au cœur du Festival de Fleurance 2017

 |   |  553  mots
Le rover Curiosity explore la surface de Mars depuis août 2012, bientôt ce sera l'Homme; Florence Porcel et Lucie Poulet vont aborder ce sujet au Festival de Fleurance 2017 lors de la session La face humaine de l'exploration martienne
Le rover Curiosity explore la surface de Mars depuis août 2012, bientôt ce sera l'Homme; Florence Porcel et Lucie Poulet vont aborder ce sujet au Festival de Fleurance 2017 lors de la session "La face humaine de l'exploration martienne" (Crédits : Rémi Benoit)
Aujourd’hui, la conquête de Mars occupe tous les esprits. À peine rentré de la Station spatiale internationale, Thomas Pesquet pense déjà à son futur voyage vers la planète rouge. C’est pourquoi du 5 au 11 août, le Festival d’astronomie de Fleurance met à l’honneur cette thématique incontournable de l’exploration spatiale.

« Le grand rêve de l'humanité, c'est de quitter la Terre et d'aller s'installer sur Mars », assure le président du Festival d'astronomie de Fleurance Bruno Montflier. En effet, la fascination globale tant du grand public que des scientifiques pour notre planète voisine n'est plus à démontrer.

Les grandes agences spatiales développent chacune leur programme d'exploration et les projets fous se multiplient comme Mars One qui vise à installer la première colonie humaine sur la planète rouge... Dès 2032 ! C'est donc tout naturellement que du 5 au 11 août prochain, le 27e Festival de Fleurance sera en grande partie consacré à la conquête martienne.

L'importance du facteur humain

Tout d'abord, il s'agira de s'intéresser au premier grand défi d'un voyage vers Mars : l'humain. Et pour cause, la santé mentale des astronautes jouera un rôle primordial dans la réussite d'une mission martienne, au-delà même des problématiques techniques et technologiques. Comment réussir à faire cohabiter tout un équipage dans un environnement confiné pendant une mission qui peut durer plus de trois ans ? Florence Porcel, intervenante au Festival et auteure de la BD Mars Horizon sur la stabilité psychologique d'un équipage en mission, a personnellement fait l'expérience :

« J'ai passé 15 jours en conditions martiennes dans le désert de l'Utah. Le plus paradoxal, c'est d'être à des milliers de kilomètres de tout et pourtant de n'être jamais seule. Parfois, j'avais réellement besoin de m'enfermer à l'écart de l'équipage pour me retrouver avec moi-même. »

La comédienne partagera son aventure avec les visiteurs lors d'une conférence le jeudi 10 août.

En outre, les problématiques techniques restent incontournables. Pour exemple, le 19 octobre 2016, la mission européenne Exomars rejoignait la planète rouge non sans peine. Bien que le satellite Trace Gas Orbiter ait été injecté en orbite avec succès, l'atterrisseur Schiaparelli s'est lui écrasé sur la surface de Mars suite à une défaillance du système de contrôle.

Décrypter l'anatomie d'une mission martienne

Alors, quels sont les problèmes techniques et scientifiques pris en compte pour concevoir une telle mission spatiale ? Quels sont l'architecture des engins spatiaux, leur lancement et leur trajectoire vers Mars ? Qu'en est-il de la descente de l'atterrisseur, du choix de l'orbite du satellite d'observation ou encore de l'utilisation de l'aérofreinage pour accéder à l'orbite basse ?

L'anatomie d'une mission martienne sera ainsi analysée lundi 7 août par François Forget, directeur de recherche au CNRS spécialiste du climat des planètes du système solaire et conseiller à l'Agence Spatiale Européenne.

Du pragmatique à l'incroyable

Enfin, puisque la vie quotidienne sur Mars s'apparente de moins en moins à de la science fiction, une initiation à la cuisine martienne ne semble pas si incongrue. Dans cet atelier, Lucie Poulet, doctorante ayant déjà participé à trois simulations de missions sur Mars, invitera le public à se mettre dans la peau d'un astronaute pour élaborer un plat nutritif dans un temps limité avec les équipements à disposition à bord d'une navette spatiale.

En août, du pragmatique à l'incroyable, tous les aspects d'une mission d'exploration de Mars seront ainsi passés en revue pour le plus grand plaisir des rêveurs, comme Florence Porcel :

« Même si la planète Mars est encore inaccessible, chaque jour qui passe nous en rapproche un peu plus. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :