Immobilier : le Toulousain LP Promotion change d'actionnariat

 |   |  308  mots
Résidence Newton à Toulouse Borderouge, portée par LP Promotion
Résidence Newton à Toulouse Borderouge, portée par LP Promotion (Crédits : DR)
La société de promotion immobilière familiale LP Promotion, fondée par Lucien Ponsot, modifie son actionnariat. L'entreprise fait rentrer le fonds Abenex et son capital passe d'1,2 millions d'euros à 47 millions d'euros. Les fondateurs gardent les pleins pouvoirs.

Le fonds d'investissement Abenex, spécialisé dans les opérations de capital développement et de capital transmission, vient d'entrer au capital de LP Promotion. Le capital du groupe post-opération est de 47 millions d'euros, indique le promoteur qui refuse de détailler le nouveau pourcentage d'actionnariat. L'opération a été validée le 23 mars dernier par l'autorité de la concurrence qui résume : "L'opération consiste en l'acquisition par Abenex Capital, société de capital investissement, du contrôle exclusif du groupe LP Promotion, promoteur immobilier principalement actif dans les métropoles de Toulouse et Bordeaux."

Dans le cadre de cette opération, Lucien Ponsot transmet la présidence à Laurent Ponsot (qui était directeur général depuis 2006). Pierre Aoun devient directeur général et Romain Lachièze, directeur général délégué.

"En tant que président et directeurs généraux nous gardons les plein pouvoirs et restons majoritaires capitalistiquement, indique Pierre Aoun, tandis qu'Abenex dispose d'un droit de véto. Ce droit de véto ne concernera cependant aucune des décisions stratégiques du groupe."

 Un coup de fouet pour développer l'entreprise

En s'adossant à un partenaire financier, LP Promotion aura les moyens de ses ambitions : une forte accélération de sa production.

"Nous avons souhaité nous renforcer, achever la transition managériale, et nous envisageons désormais de devenir leader du marché résidentiel à Toulouse, Bordeaux et sur le bassin d'Arcachon", décrit Pierre Aoun.

LP Promotion annonce avoir la capacité de livrer 2 000 logements par an à horizon 2020 dans ce territoire. "Ces biens sont déjà en portefeuille et l'objectif est bien que ce rythme de production devienne notre rythme de croisière. Dans un second temps nous envisageons de nous déployer en Ile-de-France".

En 2017 le groupe vise un chiffre d'affaires consolidé de 180 millions d'euros. Il emploie 115 collaborateurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/04/2017 à 4:27 :
Du flanc.....que de la dette....115 emplois pour 180 m€.....1,8m€/emploi.....3 ventes/an/emploi......La misere.......combien de promoteurs en faillite???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :