Immobilier : le Groupe Carle s'attaque au marché du logement et lance Carle Habitat

 |   |  593  mots
Projet du Groupe Carle à la Cartoucherie à Toulouse
Projet du Groupe Carle à la Cartoucherie à Toulouse (Crédits : Taillandier Architectes Associés)
Diversification en vue pour le promoteur indépendant toulousain positionné jusqu'à présent sur l'immobilier tertiaire. Le groupe Carle compte en effet produire 300 logements par an à Toulouse d'ici à 2020 et appliquer son procédé de préfabrication industriel à cette nouvelle activité.

Avec 15 000 m2 de bureaux livrés chaque année dans les deux agglomérations de Toulouse et Bordeaux (soit 90 % de son activité), le Groupe Carle a développé son activité depuis 2003, notamment grâce à un procédé de préfabrication appliqué dans toutes ses opérations de bureaux et qui divise par deux la durée des chantiers.

Cependant, face à un marché qui manque de visibilité, le promoteur a décidé d'ajouter une nouvelle corde à son arc et lance Carle Habitat, une nouvelle entité dédiée au marché du logement. Pour développer ce marché, le promoteur vient de recruter Pierre Parent (ex-directeur commercial du groupe Belin). "Ce nouveau segment me permettra d'avoir une activité plus lissée et de profiter des effets de leviers de cycles différents du bureau", a expliqué Guillaume Carle ce 13 avril lors du lancement officiel de cette nouvelle activité.

40 logements à Toulouse avant fin 2016

Si aucun lancement de programme de logements n'est officiel pour l'heure, Guillaume Carle indique qu'un premier permis concernant une quarantaine de logements sera déposé avant la fin de l'année dans l'agglomération toulousaine.

Pour ses futurs programmes qu'il souhaite "à taille humaine", le promoteur vise à la fois les Zac et du foncier diffus à Toulouse et dans les communes de la première couronne. "Nous souhaitons garder une approche de construction préfabriquée pour nos futurs programmes de logements car ceci permettra de réduire les temps de chantier de 24 à 10 mois", prévoit le promoteur, qui espère, grâce à ce positionnement, séduire notamment les aménageurs de Zac.

Autre axe visé, la mixité urbaine, avec des programmes qui mêlent bureaux et logements, comme à Bordeaux avec la tour In Nova. Ce programme porté par la foncière Midi-2i est situé dans le futur quartier Euratlantique et superpose deux cubes. Le premier compte 6 600 m2 de bureaux sur 8 niveaux, le second 30 logements sur 7 étages. "Aucun projet de ce style n'est à l'ordre du jour à Toulouse. Néanmoins, j'aimerais bien que ce soit le cas", indique Guillaume Carle, qui sera particulièrement attentif dans les prochains mois aux volumes de mètres carrés de construction qui seront annoncés autour de Matabiau.

33 000 m2 de bureaux en cours dans l'agglomération toulousaine

Pour l'heure, le groupe Carle poursuit ses programmes d'immobilier tertiaire dans l'agglomération toulousaine. À Blagnac, tout d'abord, où un programme de 3 000 m2 porté par Midi-2i est en chantier. Il sera livré en fin d'année et occupé notamment par le groupe toulousain Ethics Group (qui a racheté le groupe Merlane en janvier dernier).

Autre projet en cours à la Cartoucherie, où deux des trois bâtiments d'un programme de 12 000 m2 sont en cours de construction pour une livraison attendue en mai 2017. "Le premier bâtiment, qui développe 3 000 m2, a été vendu à la MSA. Le second de 4 000 m2 a été vendu en Vefa à La Française REM et il est déjà loué à plus de 50 %. Le troisième bâtiment n'est pas encore vendu", décrit Guillaume Carle.

À plus long terme, le promoteur a engagé deux autres projets. Le premier est au pied du métro de Ramonville où un permis de construire est en cours pour un programme de 12 000 m2 mixant 7 300 m2 de bureaux et un hôtel. L'autre est à Basso Cambo et représente près de 10 000 m2 de bureaux et 300 places de parking en phase de pré-permis.

Le groupe Carle affiche 35 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2015 et mise sur 90 millions d'euros d'ici à 2020 compte-tenu de la création de sa nouvelle entité dédiée aux logements.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :