Logement neuf : Toulouse, Bordeaux et Montpellier à l'heure de la reprise

 |   |  924  mots
(Crédits : ON / Rémi Benoit)
De Bordeaux à Montpellier, le logement neuf retrouve des couleurs. Mais, derrière des indicateurs positifs, chacune de ces grandes métropoles conserve ses particularités. Les investisseurs privilégient Toulouse, Bordeaux intra-muros reste plus chère que ses voisines et Montpellier séduit les acheteurs de résidences secondaires. État des lieux.

Le doute n'est plus permis. Après plusieurs mois de ventes orientées à la hausse dans le marché des logements neufs, on peut bel et bien parler de reprise. À Toulouse, par exemple, en 2015, le...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :