Citiz séduit les promoteurs grâce à l’autopartage

 |   |  532  mots
Grâce à l'offre Yea !  Citiz enregistre une forte croissance à Toulouse
Grâce à l'offre Yea ! Citiz enregistre une forte croissance à Toulouse (Crédits : Rémi Benoit)
Construire suffisamment de places de parking dans le cadre de nouveaux projets immobiliers est un casse-tête récurrent pour lees promoteurs à Toulouse. Pour économiser de l’espace et favoriser des solutions de déplacement alternatives à la voiture personnelle, ils sont de plus en plus nombreux à intégrer l’autopartage dès la conception de leurs programmes. Décryptage.

Depuis 2009, Citiz Toulouse propose un service d'autopartage dans la Ville rose et connaît ces derniers mois un déploiement important. La coopérative toulousaine permet de louer une voiture en libre service. Grâce à un abonnement mensuel, l'utilisateur réserve et accède à la voiture pour une heure ou plus grâce à son badge ou à l'appli Citiz. À Toulouse et Ramonville, la coopérative dispose d'un parc de 41 véhicules de 4 à 7 places à la location, disséminés dans 22 stations. En 2016, Citiz a enregistré un chiffre d'affaires de 420 000 euros.

L'année dernière, le lancement de Yea !, service de location minute très flexible permettant d'accéder au véhicule disponible le plus proche sans réservation, a entraîné une forte croissance de ses abonnés (+ 160 %). Elle compte 2 000 abonnés conducteurs et appartient au réseau national d'autopartage, présent dans 90 villes. Initialement tourné vers les particuliers et les entreprises, Citiz intéresse désormais les aménageurs et promoteurs à grande échelle à Toulouse.

"Nous sommes de plus en plus sollicités par le secteur du bâtiment pour intégrer en amont, dans les pré-projets, des solutions de mobilité alternative, dont l'autopartage fait partie, souligne Céline Soulié, la directrice générale de Citiz Toulouse. En effet, un véhicule en autopartage peut permettre à un foyer d'éviter l'achat d'une deuxième voiture et à un promoteur de gagner de la place car il remplace jusqu'à neuf véhicules privés."

Un partenariat avec le groupe des Chalets et Bouygues Immobilier

Le groupe des Chalets, qui gère un patrimoine de 14 000 logements en Occitanie et produit 200 logements par an en accession sociale à la propriété, avait lancé en novembre dernier un appel à projets en économie sociale et solidaire. Objectif ? Développer sa politique de services aux habitants, notamment en matière de mobilité.

Citiz est l'un des lauréats de cette opération et sa solution d'autopartage sera proposée aux locataires de plusieurs résidences du bailleur social, situées quartier des Arènes et à Ramonville, dès les prochaines semaines. "Une cinquantaine de foyers pourront tester nos services en bénéficiant d'un crédit de 160 euros grâce à une dotation de 8 000 euros de la part des Chalets. Ceci correspond à un aller-retour à la mer ou à une dizaine d'utilisations de deux heures dans l'agglomération", décrit Céline Soulié.

Citiz sera par ailleurs impliqué dans le projet d'aménagement du futur quartier Malepère, entre Montaudran et Saint-Orens, dont les premiers logements seront livrés en 2019. "Nous travaillons en amont de la conception de ce projet avec Bouygues Immobilier et les Chalets pour la mise en place d'une station Citiz avec un ou plusieurs véhicules sur place."

Les questions de mobilité étant devenues incontournables dans les appels d'offres lancés par la collectivité et l'aménageur Oppidea à Toulouse, les promoteurs seraient  de plus en plus nombreux à contacter l'opérateur. "Nous sommes déjà engagés sur plusieurs autres projets de constructions à Toulouse et prévoyons notamment d'ouvrir une station Citiz dans l'un des parkings-silos de la Cartoucherie, un quartier dans lequel nous avions été intégrés très en amont par la ville", assure Céline Soulié.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :