"Joon est un accélérateur d'innovation au sein du groupe Air France"

 |   |  509  mots
Pierre-Olivier Bandet
Pierre-Olivier Bandet (Crédits : Air France)
Air France vient de dévoiler la politique tarifaire et les premières destinations de Joon, sa nouvelle compagnie aérienne visant une clientèle jeune et urbaine. Pierre-Olivier Bandet, DGA Programme et flotte du groupe, éclaire la genèse du projet et les ambitions de la nouvelle compagnie dont il est aussi le président du conseil de surveillance. Pierre-Olivier Bandet sera notre invité d'honneur aux 5e Trophées de l'aéronautique le 19 octobre à Toulouse.

Barcelone, Berlin, Lisbonne ou Porto à partir de 39€. C'est l'offre de lancement que Joon, la nouvelle compagnie du groupe Air-France-KLM, propose à ses futurs clients à compter du 1er décembre. Ces premières destinations de la compagnie seront suivies à l'été 2018 par Fortaleza au Brésil (à partir de 249€ l'aller) et Mahé aux Seychelles (dès 299€). Le groupe vient ainsi de dévoiler sa politique tarifaire à destination de sa clientèle de Millenials, les jeunes nés au tournant du millénaire. Pierre-Olivier Bandet, DGA Programme et flotte du groupe et président du conseil de surveillance de Joon, et qui sera notre invité d'honneur aux 5e Trophées de l'aéronautique le 19 octobre à Toulouse, précise les ambitions de cette "petite soeur" d'Air France.

"Concurrence asiatique"

"Joon - qui s'appelait alors le projet Boost - était l'une des deux missions prioritaires, avec l'optimisation de la flotte et du réseau, lorsque j'ai pris mes nouvelles fonctions en début d'année", rappelle-t-il. "Joon est née du constat que l'on gagne plus d'argent sur le réseau long courrier mais qu'on a du mal à le développer de façon compétitive, notamment en Asie du fait de la concurrence très dynamique des compagnies locales", décrypte Pierre-Olivier Bandet. Si Joon vise une clientèle plus jeune que la moyenne, pas question pour autant de la positionner sur du bas coût avec des départs à partir d'aéroports secondaires :  Joon décollera de Roissy-Charles-de-Gaulle.

"Un accélérateur d'innovations"

Pour faire des économies, il faut alors optimiser l'espace intérieur, sans sacrifier au confort - "équivalent à celui sur Air France", assure le DGA Programme et flotte d'Air France. Ce sont donc les espaces de rangement qui ont été réorganisés afin de pouvoir ajouter 2 à 3 rangs supplémentaires par avion. "On a aussi voulu faire de Joon un accélérateur d'innovation au sein d'Air France KLM", souligne-t-il. Avec leur tenue décontractée, polo bleu électrique et baskets blanches, les stewards et hôtesse de la compagnie sont les ambassadeurs de cette volonté de séduire une nouvelle clientèle par des prix relativement attractifs, mais surtout par une offre de services réellement innovante. "L'offre Joon a été conçue avec les standards de qualité Air France, mais en s'affranchissant des logiques internes qui nous contraignent dès que l'on veut innover", explique Pierre-Olivier Bandet.

Une chaîne vidéo de streaming à bord

"Pour cela, on a demandé aux équipes de nous proposer toutes les améliorations que l'on n'avait pas réussi à mener au sein d'Air France", détaille celui qui sera notre invité d'honneur aux Trophées de l'aéronautique. Les clients de la compagnie auront ainsi accès à bord à une chaîne vidéo de streaming YouJoon qui proposera des séries à même de séduire les 18-35 ans : Game of Thrones, Rick and Morty, Futurama ou Redbull TV. Pour se différencier de la concurrence, Joon mise aussi sur un bar avec une carte originale et dont 20 % est issu de l'agriculture bio.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :