Les candidatures sont ouvertes pour Objectif Up, le programme de mentorat de La Tribune-Objectif News pour promouvoir les carrières des femmes

 |   |  625  mots
(Crédits : Agnès Vidal Saint-André)
À l'occasion de la Journée de la femme, La Tribune-Objectif News lance une initiative à Toulouse et sa région. Des chefs d'entreprise et décideurs s'engagent auprès de jeunes créatrices d'entreprises ou de cadres en développement de carrière. Sur le principe du mentorat, ces dirigeants expérimentés apportent leur expertise et leurs conseils à la nouvelle génération.

L'appel à candidatures du dispositif Objectif Up est lancé à l'occasion de la Journée de la Femme le 8 mars. Cette initiative, basée sur le mentorat, a pour objectif de promouvoir les femmes dans l'entreprise et s'adresse à trois catégories de candidates : les créatrices d'entreprises de moins de 40 ans (l'entreprise doit avoir moins de 3 ans), les diplômées de niveau master, et les cadres (moins de 40 ans) en développement de carrière. Le point commun à toutes ces femmes ? Besoin d'un coup de pouce, de conseils, d'un carnet d'adresses, de la vision d'une personne expérimentée pour accélérer leur projet.

Ainsi, La Tribune-Objectif News a proposé à 12 chefs d'entreprise / cadres / élus, hommes et femmes de Midi-Pyrénées, de s'engager pendant un an auprès des porteuses de projet qui les convaincront le plus par leur personnalité et leur projet.

Calendrier

Les 12 personnalités qui ont accepté ce rôle de "mentor" sont issues de différents secteurs (aéronautique, santé, numérique, pouvoirs publics, immobilier, etc.).

Les candidates ont jusqu'au 20 avril 2015 pour télécharger un dossier de candidature ici et le renvoyer par mail (objectif-up@objectifnews.com).

La rédaction de La Tribune-Objectif News sélectionnera alors les 18 meilleurs dossiers. Ce qui va compter : la crédibilité du projet et la motivation de la candidate.

Troisième étape : les pitchs. Lors d'une journée consacrée à Objectif Up, le 29 mai prochain, les 18 candidates dont les dossiers auront été sélectionnés passeront tour à tour devant les 12 mentors. L'objectif est de les convaincre en 5 minutes chrono.

À l'issue de cette journée, chaque mentor choisira d'accompagner l'une de ces femmes.

La rédaction, pour sa part, s'engage à suivre régulièrement les binômes pendant toute l'année du mentorat et à rendre compte de l'évolution des projets en publiant des articles dans La Tribune-Objectif News.

Pourquoi fait-on ça ?

La Tribune-Objectif News s'est toujours engagée en faveur des femmes dans le milieu de l'entreprise. La première manifestation de cet attachement à la mixité dans le milieu économique est la cérémonie La Tribune Women's Awards, ex-Trophées des Femmes, dont nous organisons la 5e édition le 2 juillet 2015.

Pour rappel, aujourd'hui, en France, seulement 30 % des chefs d'entreprise sont des femmes. Pire : pour 33 % des femmes, être une femme constitue un désavantage pour créer une entreprise (Sondage « les femmes et la création d'entreprise » mené par OpinionWay pour l'APCE CERFRANCE et le salon des entrepreneurs, janvier 2012).

Cette nouvelle initiative donne encore davantage de sens à notre démarche en faveur des femmes dans l'entreprise.

Les mentors

  • Laurence Arribagé, députée de Haute-Garonne et adjointe au maire de Toulouse
  • Alain Di Crescenzo, président de la Chambre de commerce et d'industrie de Toulouse
  • Alexandra François Cuxac, présidente d'AFC Promotion
  • Carole Garcia, cofondatrice de Graine de Pastel
  • Blaise Jaeger, directeur de la division Aérospatiale et Défense de Capgemini
  • Catherine Jeandel, présidente déléguée de Madeeli
  • Valérie Jimenez, présidente de Jimenez FVA
  • Bernard Keller, maire de Blagnac et vice-président Toulouse Métropole
  • Ludovic Le Moan, CEO de Sigfox
  • Nadia Pellefigue, vice-présidente en charge des Finances, de l'enseignement supérieur et de l'égalité femme/homme au Conseil régional de Midi-Pyrénées
  • Dominique Pon, directeur de la clinique Pasteur
  • Carlos Verkaeren, président du groupe Poult

Critères pour candidater

- Créatrice d'entreprise : entreprise de moins de 3 ans, basée en Midi-Pyrénées.
- Jeune diplômée : niveau master minimum, ou être en dernière année de formation d'une école / université de Midi-Pyrénées.
- Cadres en développement de carrière : être basée en Midi-Pyrénées. Avoir moins de 40 ans au moment du dépôt du dossier (valable pour touts les types de candidatures).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/04/2015 à 15:09 :
Super initiative ! Je viens de créer ma structure, je vais candidater...
a écrit le 13/03/2015 à 15:18 :
Effectivement, dommage de restreindre l'âge aux moins de 40 ans... Nous en avons encore de l'énergie à revendre pour développer de beaux projets !
a écrit le 13/03/2015 à 10:41 :
Vous avez un problème avec les séniors? pourquoi restreindre à 40 ans alors qu'on est sensé travaillé jusqu'à minimum 62 ans?
Dommage.....
a écrit le 10/03/2015 à 7:05 :
quand on est une femme, on a besoin d'un mentor ??? Les hommes aussi non ? Souvent, en voulant bien faire, on perpétue les clichés. Dommage. Avant de proposer un mentorat ciblant les femmes (jeunes ... Et les autres alors ?), peut-êtrer aurait il fallut s'assurer que pour la Tribune Jeunes (encore) entrpreneurs, il y ai autant de candidates que de candidats, et non 3 sur 38 participants....
Réponse de le 10/03/2015 à 13:55 :
Tout le monde peut un jour avoir besoin d'un mentor. Pour l'instant, nous avons décidé de concentrer notre action sur les femmes. Vous avez vous-même remarqué la difficulté qui est celle des médias de mettre en lumière des femmes entrepreneures. C'est bien le signe qu'il faut faire quelque chose ! Mais promis à l'avenir, nous penserons aussi aux hommes :)
a écrit le 09/03/2015 à 23:55 :
C'est super et on fait quoi pour les femmes de plus de 40 ans très motivées qui ont justement du mal à retrouver un emploi!
Réponse de le 10/03/2015 à 13:56 :
C'est une très bonne remarque. Nous la gardons en tête pour les prochaines éditions.
a écrit le 09/03/2015 à 22:57 :
Bravo belle initiative !
On va constater ici le rôle stratégique de la communication orale : qqs minutes pour convaincre
Réponse de le 10/03/2015 à 13:57 :
Merci de votre soutien !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :