La santé, enjeu majeur de la fusion Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées

 |   |  526  mots
L'Oncopole est l'un des fleurons du secteur santé en Midi-Pyrénées
L'Oncopole est l'un des fleurons du secteur santé en Midi-Pyrénées (Crédits : Rémi Benoit)
Comment organiser les forces en présence dans la filière santé à Toulouse et Montpellier pour peser demain aux niveaux national et international ? Comment favoriser l'émergence d'un tissu d'entreprises de biotechnologies sur le territoire ? Ces questions occuperont les débats du 1er forum Santé Innovation organisé par La Tribune-Objectif News le vendredi 25 septembre à Toulouse.

À quelques semaines de la naissance de la future grande région, La Tribune-Objectif News réunit aux Espaces Vanel de la Médiathèque José Cabanis, à Toulouse, les experts du domaine de la santé en Midi-Pyrénées afin de débattre de cette filière en pleine mutation.

Équilibrer les territoires

Monique Cavalier, directrice de l'Agence régionale de santé (ARS) Midi-Pyrénées et préfiguratrice de la future ARS Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées participera à cette matinée de débats. Chargée d'élaborer le futur schéma régional de santé, elle donnera ses premières pistes pour équilibrer les deux territoires en matière de santé.

Autres acteurs majeurs, l'État représenté par Rémi Ferrier, responsable du pôle entreprises, emploi et économie de la Direccte Midi-Pyrénées, et les collectivités représentées par Jean Tkaczuk pour le Conseil régional, Daniel Rougé et Benjamin Gandouet pour Toulouse Métropole, confronteront leurs points de vue en matière de financements.

Ils échangeront notamment sur les priorités à mettre en œuvre afin d'accélérer le développement de l'Oncopole, quitte à sortir du "tout cancer", et sur la façon dont l'État et la Région envisagent de soutenir les pôles de compétitivité malgré les baisses de dotation annoncées.

Pour Liberto Yubéro et Xavier Tabary, les directeurs des deux pôles de compétitivité Cancer-Bio-Santé et Eurobiomed, l'enjeu est clair. Il s'agit de gagner en visibilité et d'augmenter le nombre de projets labellisés dans les toutes prochaines années pour figurer dans la liste des pôles majeurs au niveau national.

Le centre hospitalier universitaire de Toulouse est une autre clé de la réussite du passage à la grande région. Sur le sujet, Toulouse et Montpellier devront apprendre à collaborer et à construire une offre complémentaire. Jacques Léglise, le directeur général du CHU, expliquera sa stratégie.

Attirer les chercheurs

Comment attirer les meilleurs chercheurs sur le site de l'Oncopole ? Voilà un autre enjeu de taille, auquel s'attèle la Fondation Toulouse Cancer Santé que viendra présenter Jean-Jacques Fournié, son codirecteur. Jean-Emmanuel Sarry, chercheur à l'Inserm, a déjà fait ce pas et en témoignera.

Cette matinée d'échange sera aussi l'occasion de mesurer l'attractivité de Toulouse en général et de l'Oncopole en particulier... Comment attirer les big pharma et soutenir le développement des biotechs à Toulouse ? Laurent Audoly, directeur R&D du groupe Pierre Fabre, et Craig Johnstone, directeur général d'Evotec France, viendront confier leur stratégie de développement sur le site et leurs perspectives de partenariats. Pascale Bouillé, vice-présidente de Biomedical Alliance, témoignera quant à elle de la difficulté que connaissent parfois les biotechs pour émerger, faute de soutien suffisant. Enfin, Laurent Cambus, délégué régional innovation BPI France Midi-Pyrénées, et Jean-Philippe Saint-Antonin, responsable du développement d'Icade Promotion Territoire Sud-Ouest, feront un premier bilan des fonciers disponibles et des prochains programmes à venir sur l'Oncopole.

Pour participer au 1er Forum Santé Innovation La Tribune-Objectif News à Toulouse le 25 septembre, les inscriptions sont ici.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :