Cars Macron : 40 emplois créés en un an en Occitanie

 |   |  726  mots
La société Jardel a embauché 25 chauffeurs de cars sur un an.
La société Jardel a embauché 25 chauffeurs de cars sur un an. (Crédits : DR)
Un an après la libéralisation des lignes de bus, les autocaristes locaux comme le Montalbanais Jardel ou l'Aveyronnais Verdié ont su tirer leur épingle du jeu en nouant des partenariats avec Flixbus et Ouibus, qui dominent le marché des autocars. 40 emplois ont été créés, mais la rentabilité n'est pas encore atteinte.

Dans le sillage de la loi Macron, qui libéralise depuis août 2015 le marché des bus en France, les grandes lignes nationales au départ de Toulouse se sont multipliées en l'espace d'un an. Jusqu'au...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :