Un an après le rachat de Fram, pourquoi les salariés toulousains sont dans la rue

 |   |  528  mots
Manifestation ce 24 novembre devant Fram à Toulouse.
Manifestation ce 24 novembre devant Fram à Toulouse. (Crédits : Florine Galéron)
Une cinquantaine de salariés de Fram, en grève, ont défilé ce jeudi 24 novembre à Toulouse. Un an après le rachat de Fram par LBO-Karavel, les syndicats protestent contre "un chantage à l'emploi" alors que la direction propose une baisse des salaires pour éviter le dépôt de bilan. Le président de Karavel dénonce un mouvement social "au moment où l'activité de Fram commençait à repartir".

"Joyeux anniversaire Fram", ont commencé à chanter, aux alentours de 15h, les salariés réunis devant le siège du voyagiste toulousain, à deux pas du Capitole. Ce jeudi 24 novembre, ils étaient une...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Offre découverte, 1€ le premier mois!

*Durée limitée, offre sans engagement,
100% numérique

Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :