Liquidation judiciaire de Zodiac : neuf repreneurs intéressés

 |   |  556  mots
Zodiac est devenu un mot générique pour désigner un canot pneumatique
Zodiac est devenu un mot générique pour désigner un canot pneumatique (Crédits : DR)
Placée en redressement judiciaire début avril, la célèbre marque de canots pneumatiques Zodiac Nautic recherche d'urgence un repreneur. En cas d'échec, le site d'Aiguevives (près de Toulouse) et ses 89 salariés, risque de fermer. Son carnet de commandes est plein mais la société n'arrive pas à éponger ses 10 millions d'euros de dettes. Parmi les 9 offres de reprises figure la société toulousaine Ethics Group. Le tribunal de commerce tranchera sur le dossier le 25 juin prochain.

La célèbre marque de canots pneumatiques voit-elle enfin le bout du tunnel ? Placée en redressement judiciaire le 2 avril dernier, la société Z Marine (plus connue sous le nom commercial de Zodiac) doit faire face à une dette de 10 millions d'euros. Sur le principal site de production basé à Ayguesvives, près de Toulouse, 89 emplois sont menacés. Le 25 juin prochain, le tribunal de commerce de Nanterre tranchera sur le sort de la société et, pour éviter la liquidation judiciaire, Zodiac devra trouver un repreneur convaincant.

Le Toulousain Ethics Group annonce son offre de reprise

Les investisseurs potentiels ont jusqu'à ce vendredi 5 mai pour se manifester. La procédure est censée rester confidentielle. Et pourtant, à trois jours de la clôture des candidatures, la société blagnacaise Ethics Group annonce dans les médias son offre de reprise de Zodiac :

"Nous avons à cœur de nous engager avec un industriel ayant un ancrage territorial fort et riche d'une marque réputée. Nous n'intervenons pas dans ce dossier par hasard mais pour développer un fleuron de l'industrie nautique nationale avec une gestion de bon père de famille comme nous savons le faire", explique ce mardi 2 juin la société dans un communiqué de presse.

Lancée en 1996, cette société de conseil a réalisé un chiffre d'affaires de 8 millions d'euros en 2014.

"Des concurrents étrangers intéressés uniquement par la marque"

L'entreprise fait partie des 9 repreneurs qui ont déjà déposé leur offre devant le tribunal. Deux investisseurs supplémentaires s'apprêteraient à en faire de même d'ici à vendredi.

Dans un communiqué daté du 19 mai, la direction de Zodiac précisait :

"Sur les neuf projets, sept émanent d'entreprises industrielles, les autres de sociétés d'investissement. Certains sont partiels, d'autres plus larges portent, au-delà des marques, sur la reprise des filiales à l'étranger aux États-Unis et en Tunisie. Les projets ne prévoient pas de reprise de l'ensemble des effectifs."

Qu'en pensent les salariés ? Le responsable du comité d'entreprise de Zodiac Xavier Caron préfère rester prudent :

"Nous avons mis de côté plus de la moitié des offres de reprises. Certaines d'entre elles sont initiées par nos concurrents à l'étranger. Ils écrivent noir sur blanc qu'ils sont intéressés uniquement par la marque Zodiac et ses brevets. Nous allons rencontrer d'ici à la fin de semaine prochaine l'ensemble des investisseurs pour obtenir des garanties sociales et limiter la casse au niveau des effectifs."

Sur le site de production d'Ayguesvives, les deux activités historiques de la société sont rassemblées : le nautique (62 salariés) et l'espace (27 personnes). Le site de production fabrique notamment des ballons atmosphériques pour Google.

Xavier Caron n'exclut pas une scission de ces deux activités :

"Certains repreneurs comme Ethics Group sont surtout intéressés par l'activité nautique, d'autres sont uniquement concentrés sur l'espace. Il est tout à fait envisageable de scinder ces deux activités, à condition bien sûr d'une garantie sur l'emploi."

Outre le site de production d'Ayguesvives, l'entreprise dispose de 17 salariés à Bordeaux et 23 en région parisienne. Elle a réalisé 42 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014. Sollicitée par la rédaction, la direction de Zodiac indique ne pas vouloir répondre à la presse pour préserver la confidentialité de la procédure judiciaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :